Toutes les infos et toute l'actualité du Paris Saint Germain PSG: news, infos, comptes rendus de matchs, notes des joueurs, vidéos des matchs et communauté de supporters

Accueil / classico

 

classico

PSG: Leproux va au vélodrome pour « l’emporter »

« On va à Marseille pour gagner! On possède largement le potentiel pour s’imposer ». C’est en ces termes que Robin Leproux fait son entrée en matière lorsqu’on lui demande ce qu’il pense du Clasico. Une position très optimiste au vu des performances parisiennes de ces dernières semaines. Alors peut on espérer un sursaut d’orgueil ce soir ?

0

com.
 

PSG – OM: réactions parisiennes d’après match

Bien entendu, c’est la joie du côté du PSG après si longtemps, Paris emporte enfin son clasico. Morceaux choisis…

0

com.
 

Christophe Jallet (PSG): « L’OM n’est pas au dessus des autres »

Dans France-Soir, Christophe Jallet, le défenseur du PSG livre quelque sentiment sur le clasico qui se déroulera la semaine prochaine contre l’OM au Parc des prince. Des regrets essentiellement sur la polémique des supporters…

0

com.
 

PSG: Robin Leproux tacle José Anigo…

A la mairie de Paris dans le cadre de la réception annuelle du PSG, Robin Leproux s’est permis une petit attaque suite aux critiques formulées par José Anigo sur le thème du nombre de places réduit accordés aux supporters marseillais pour le match de ligue 1 du 7 Novembre prochain.

1

com.
 

PSG: Leproux veut de l’argent pour la saison prochaine !

La pilule sera très difficile à avaler pour les supporters parisiens. Les dirigeants du club de la capitale le sait bien. Outre l’humiliation subite dimanche soir au Parc des Princes contre l’Olympique de Marseille (0-3), de violents affrontements ont eu lieu au alentour du stade. Pour Robin Leproux, le président du PSG, la situation est très délicate. Ce matin, aux micros des journalistes présents au Camp des Loges, le président a clairement indiqué et insisté sur le fait de reculer la violence au Parc des Princes. Le dernier fait en date remonte à dimanche. Un supporter s’est fait agressé à l’extérieur du Parc. Ce supporter est actuellement entre la vie et la mort. Robin Leproux prend ses parts de réponsabilités : « Les images d’un homme gisant dans son sang aux pieds du Parc des Princes ont défilé dans ma tête ces deux dernières nuits, commence Robin Leproux. On a atteint un paroxysme de la violence, un nouveau seuil dans la guérilla urbaine. J’en prends une part de responsabilité. », a-t-il fait savoir.

 L’ancien dirigeant de M6 et de RTL souhaite prendre des mesures draconnies contre ses « supporters » et il l’a fait savoir ce matin en conférence de presse : « Jusqu’à nouvel ordre, nous ne vendrons plus de billets à nos supporters pour nos déplacements. C’est une décision très lourde, qui me chagrine, mais je veux agir en responsabilité, assurer la sécurité de tous. Par ailleurs, nous ne ferons pas appel dans l’hypothèse ou nous serions condamnés à un huis clos dans les affaires en cours. Enfin, les locaux mis à disposition des associations au Parc des Princes seront fermés. », a-t-il déclaré.

Pour lui, le club de la capitale a une responsabilité dans l’enceinte du stade : « Des groupes d’individus, plus du tout maîtrisés par les associations de supporters, viennent en découdre avec une violence inouïe. Je demande ce que l’on attend pour prendre en charge ce phénomène ? Il y a eu un mort il y a quelques années, aujourd’hui un homme est entre la vie et la mort. Le PSG a une responsabilité dans l’enceinte du stade. Nous avons le budget sécurité le plus important de ligue 1, mais en dehors du stade le PSG ne peut pas s’en sortir seul. Il faut mettre ces individus hors jeu. Tous les groupes qui travaillent aux côtés du PSG, les médias, les politiques, les forces de police, tout le monde doit contribuer a faire reculer cette violence. », a-t-il indiqué.

Pour ce qui est du côté sportif, Robin Leproux avoue que le PSG réalise une saison navrante et que trouver des actionnaires la saison prochaine pour les dirigants sera assez délicat : « On livre une saison navrante. On ne pourra progresser et faire évoluer le club. Comment moi président du PSG je peux convaincre des gens de mettre plus d’argent dans le club quand on voit des scènes de guérilla. Et ce alors que les supporters réclament plus. Je travaille sur la saison suivante avec mon actionnaire et j’essaye d’imaginer quels peuvent être les coactionnaires. Comment voulez-vous qu’on fasse progresser le club ? On est dans l’émotion d’un homme qui baigne dans son sang au Parc des Princes. On gâche tout. On est en train de mettre le PSG dans une situation plus que périlleuse pour lui. », a-t-il conclu.

Les prochains jours au Camp des Loges seront agités…

12

com.
 

PSG – OM : Rama Yade et le préfet de police de Paris vont rencontrer les dirigeants

Après les graves incidents survenus dimanche soir lors du classico, la secrétaire d’Etat aux Sports a convoqué les dirigeants parisiens afin de prendre « des mesures concrètes » face à « ces comportements sauvages« . Les violences entre les supporters des tribunes Auteuil et Boulogne ont été jugé inacceptables et intolérables par Rama Yade. Le préfet de police de Paris aura également un entretien avec les dirigeants.

A noter que la commission de discipline se réunira jeudi pour examiner la tentative de deux supporters de Boulogne de pénétrer sur la pelouse. A n’en pas douter, le club de la capitale devra probablement payer une lourde amende.

Menacé de jouer à huis clos depuis quelques mois, le PSG devra prendre de grandes dispositions afin de montrer que le problème est pris très au sérieux.

2

com.
 

PSG – OM : José Anigo plaint Antoine Kombouaré

Antoine Kombouaré vit des heures difficiles. Incapable de marquer dimanche soir au Parc, le PSG a nettement manqué de réalisme devant le but de Mandanda alors que les marseillais, eux, ont été très éfficace. Voilà peut-être la seule excuse d’Antoine Kombouaré  pour s’éviter les foudres de ses supporters déjà bien en colères. Cependant, cette déclarartion n’a pas plus au dirigeants marseillais et plus particulièrement à José Anigo, le Directeur sportif de l’OM, qui a voulu rectifier les propos du technicien Kanak : « Je le plains. J’aime bien Antoine donc je n’ai pas envie de lui répondre méchamment, mais je le plains. Si nous, on est insolent de réussite, alors, eux, ils sont pas mal au niveau de l’insolence dans la faiblesse. (…) Ce n’est pas un club que je porte dans mon coeur, mais c’est bien d’avoir un bon club à Paris, des bons chocs. Cette équipe de Paris, elle est quand même en grande difficulté. Et je le plains pour ça, Antoine, parce que je pense qu’il se démène comme un beau diable, mais qu’il n’y a pas de retour. », a-t-il déclaré sur les ondes d’Europe 1. Il n’ a pas tord…

3

com.
 

Le Parc des Princes: Un stade dangereux ?!

A l’occasion du classico tant attendu entre le PSG et l’OM, de nombreuses forces ont été mises en place pour éviter les débordements: 11 compagnies de CRS et 12 escadrons de gendarmerie pour environ 1500 policiers et gendarmes aux abords du Parc des Princes. Malgré ce dispositif impressionnant, un lourd sentiment d’insécurité a pesé à l’extérieur du stade francilien… Certes il s’agissait ici du classico, mais cela reste du football, un sport qu’un père de famille pourrait venir voir avec son fils pour lui montrer l’ambiance d’un stade lors de grandes rencontres. En l’absence des supporters marseillais, on aurait pu s’attendre à une ambiance calme et détendue… Mais non ! Tout en étant pour la même équipe, les supporters parisiens sont en froid et décident donc d’en venir aux mains… Sans parler du supporter dans le coma, les forces de l’ordre ont dû créer un no man’s land afin de mettre un terme aux affrontements… Des gaz lacrymogènes ont été lancés et un blocus de CRS a empêché les accès aux tribunes. Que penser de l’après match quand on sait que tout ceci est arrivé avant la sanglante défaite (ndlr: Marseille humilie le PSG sur le score de 3-0) ? Nombreux sont les supporters partis avant la fin du match afin d’éviter les représailles… Est-ce normal ? Est-ce normal que des amoureux du PSG doivent quitter le Parc plus tôt pour être sur de revenir indemne ? Une chose est certaine: Que ce soit sur le plan sportif ou non, le PSG déçoit et est en crise…

11

com.
 

PSG-OM : Kombouaré – « On a fait un très bon match »

Humilié hier soir au Parc des Princes contre l’Olympique de Marseille (0-3), l’entraîneur parisien, Antoine Kombouaré, a indiqué en conférence de presse que son équipe a été très bonne face à son pire ennemi. Oui, mais voilà. Comme on le sait tous : dominé c’est pas gagné. Antoine Kombaouré l’a bien compris peut-être cette fois : « Une énorme déception, beaucoup de frustration. On fait quand même un très bon match, mais on est tombé sur une équipe de Marseille insolente de réussite. Les Marseillais frappent cinq fois: il y  a une frappe à côté, sur les quatre autres il y a trois buts. C’est très dur. J’ai le sentiment qu’on a fait une très  grosse première mi-temps, mais on fait une petite erreur et il y a gros dégâts derrière.  C’est la différence entre une équipe en pleine confiance et une autre un peu dans le doute.  Le deuxième but marseillais est le tournant du match.… A la mi-temps, j’ai insisté sur le fait que notre prestation était énorme, qu’il fallait continuer comme ça. Ce deuxième but nous fait très mal. Edel fait une petite faute de main, Marseille est capable d’en profiter pour marquer. Et puis il faut voir que Mandanda a fait de superbes arrêts. Pour un gardien qui n’est pas en forme, c’est bien. », a-t-il déclaré à la fin du match en conférence de presse.

« Je félicite l’OM »

Faisant preuve d’une confiance retrouvée ces dernières semaines, l’Olympique de Marseille s’est presque promené hier soir sur la pelouse du Parc des Princes et n’a pas hausser leur niveau de jeu face à une équipe du PSG beaucoup trop faible : « Je  n’ai pas vu un grand Marseille, j’ai vu un Marseille réaliste. Je félicite l’OM, c’est une équipe en confiance et alors que nous, on doute. On est dans une période où on paye cash la moindre erreur. Je suis déçu pour les joueurs qui ne sont pas récompensés de leurs efforts. », a-t-il indiqué.

Antoine Kombouaré, qui ne trouve pas les mots, semble se répéter : « Quand vous perdez 3-0 à domicile, quand on n’est pas au match, on se dit qu’on s’est fait manger. Mais je le répète, Cadré trois fois, deux buts. », a-t-il conclu. Le discour se répète, mais rien ne change au PSG.

3

com.
 

PSG – OM : Un supporter parisien actuellement dans le coma

Un supporter de la tribune Boulogne est aujourd’hui dans un état critique. Hier peu avant le match, il a été sauvagement frapper par des membres de la tribune Auteuil. Hospitalisé d’urgence, le supporter serait actuellement dans le coma.

A défaut de pouvoir se battre avec les supporters marseillais qui eux ont boycottés la rencontre, les parisiens ont repris la rivalité vieille de nombreuses années entre Auteuil et Boulogne. A noter que des membres des deux tribunes s’étaient déjà affronté lors des déplacements à Bordeaux et à Lille ces derniers mois. En grand nombre hier soir, la police a procédé à seulement sept interpellations.

La sécurité sera renforcé pour l’entrainement des joueurs parisiens ce matin au Camp des Loges afin d’éviter tout débordement.

5

com.
 
Page 1 sur 3123




télécharger notre extension Hit-Parade Classement de sites - Inscrivez le vôtre!