Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 21

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 21

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 25

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 39

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 39

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 45

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 45

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php:21) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/wp-super-cache/wp-cache-phase2.php on line 1164
 Leonardo: « Je suis très content d’être là » - Info PSG Actualité
Toutes les infos et toute l'actualité du Paris Saint Germain PSG: news, infos, comptes rendus de matchs, notes des joueurs, vidéos des matchs et communauté de supporters

Accueil / Leonardo: « Je suis très content d’être là »

 

Leonardo: « Je suis très content d’être là »

par

0

com.

Leonardo a détaillé sa vision dans un entretien à l’Afp. Son ressenti sur la saison actuelle, la possibilité d’un départ, la pression sont autan de sujets abordés par le directeur sportif du Paris Saint-Germain. Extraits choisis.

Leonardo ne s’attendait pas à ce que tout lui tombe dans les bras en un claquement de doigts. « Je savais que ce serait compliqué. On ne change pas d’état d’esprit comme on change un meuble. Mais l’objectif c’était d’être en Ligue des champions. Aujourd’hui, c’est fait, même si deuxième ou troisième, c’est complètement différent. Mais on sait qu’on va entendre la musique au moins deux fois. Après, on va tout faire pour gagner le championnat. Il y a la possibilité » veut-il croire.

Si la perspective de disputer la Champion’s League est primordiale, le Brésilien n’écarte pas pour autant la possibilité d’être champion. Pour lui, l’absence de titre constituerait inconstestablement « un échec ». « Je l’ai toujours dit et je n’ai aucun problème avec ça, clame-t-il. Ça ne veut pas dire qu’on va mourir. Mais des équipes comme le PSG, Marseille, Lyon, Lille et maintenant Montpellier doivent toujours partir pour gagner. Ça fait partie du changement d’état d’esprit ».

Interrogé sur un éventuel départ, largement relayé dans les médias, Leonardo balaie d’un revers de main cette hypothèse: « On n’a jamais pensé autre chose. On dit que ma femme n’est pas contente à Paris, que j’ai des problèmes avec le prince ou Nasser… Ça fait partie du spectacle. Si je dois démentir tout ce qui a été dit sur moi, je ne fais que ça. Moi je dois faire une équipe. Je suis là, très content d’être là. Mes rapports avec le propriétaire sont clairs depuis le début. Et ce sera pareil dans le futur. Mais peut-être qu’il y a des gens qui seront contents si je pars. C’est la vie ».

 

Vous appréciez cet article sur le PSG ? Notez le et partagez-le!

Plus jamais çaBof !BienTrès BienUn must !

(Aucun vote)


Loading...

  • Print
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • del.icio.us
 

Fatal error: Call to undefined function wp_related_posts() in /home/infopsg/www/wp-content/themes/new-cmf/single.php on line 68