Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 21

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 21

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 25

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 39

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 39

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 45

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 45

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php:21) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/wp-super-cache/wp-cache-phase2.php on line 1164
 Salzbourg – PSG (2-0): En pleine décadence - Info PSG Actualité
Toutes les infos et toute l'actualité du Paris Saint Germain PSG: news, infos, comptes rendus de matchs, notes des joueurs, vidéos des matchs et communauté de supporters

Accueil / Salzbourg – PSG (2-0): En pleine décadence

 

Salzbourg – PSG (2-0): En pleine décadence

par

0

com.

Alors qu’un simple match nul suffisait pour empocher la qualification, les Parisiens ont vu leurs espérances se fracasser sur la carapace rocailleuse de Salzburg. Au-delà de cette belle occasion manquée, l’incurie francilienne inquiète de plus en plus. Voici le compte-rendu.

Par rapport à l’équipe qui a débuté à Marseille, Antoine Kombouaré a apporté plusieurs retouches. Les couloirs défensifs sont occupés par Tiéné et Ceará, l’axe central composé de Bisevac et Camara, la paire récupératrice enregistre le retour de Chantôme tandis que Jallet, Bodmer et Erding sont incorporés au quatuor offensif – aux dépends de Pastore, Ménez et Gameiro.

Un Paris trop apathique

Les deux équipes connaissent un important déchet dans les transmissions en ce début de rencontre. Une première alerte intervient à la neuvième minute pour les visiteurs avec la frappe de Leonardo que Douchez parvient à capter sans mal. Au terme du premier quart d’heure, aucune formation n’a vraiment pris l’ascendant sur l’autre même si les Parisiens sont parvenus à poser leur jeu, contrairement aux locaux qui ont du mal à se porter vers l’avant.

Pourtant, ce sont bel et bien les Autrichiens qui vont profiter de l’apathie adverse pour ouvrir la marque: Leigteb a tout le loisir de déborder côté droit et de centrer pour un Jantscher étonnamment seul; ce dernier n’a plus qu’à pousser le cuir dans les filets pour surprendre un Douchez pas assez réactif (19′, 1-0). Cela ne va pas réveiller les Parisiens qui font preuve d’un total amateurisme dans le jeu en multipliant les pertes de balle. Les hôtes en profitent alors pour s’approcher de la cage de Douchez à de nombreuses reprises – sans parvenir pour autant à transformer ces menaces en occasions. Côté parisien, seul Bisevac surnage et parvient tant bien que mal à contenir un Leonardo remuant.

Les répliques franciliennes sont inexistantes ou totalement inoffensives, à l’image de ce tir d’Erding complètement raté (27′). Zarate, lui, est tout près de doubler la mise pour son équipe: d’abord sur une tête plongeante qui frôle le poteau droit de Douchez (29′) puis avec un tir qui manque de peu de finir dans le petit filet (33′). Nene fait frémir les supporters parisiens quand Walke détourne sa jolie frappe (40′). Sur le corner qui suit, Camara manque de précision (42′). Enfin, suite à un bel effort, Jalle n’enroule pas assez son tir pour inquiéter le portier allemand (43′).

Au terme de cette première période, Paris a montré un visage assez affligeant tandis que Salzbourg, qui se bat avec ses armes, n’a pas démérité et aurait même pu aggraver la marque.

Des Autrichiens motivés

À la pause, Kombouaré décide de sortir un Jallet pas assez tranchant et de faire rentrer Bahebeck. Cela ne va franchement pas améliorer la santé du PSG, même si des espaces commencent à se créer dans la défense autrichienne. Mais derrière, encore et toujours, les mêmes problèmes se posent avec une défense trop timide qui laisse les joueurs de Salzburg s’approcher de la cage de Douchez. Aucune révolte n’arrive chez les visiteurs.

Le technicien kanak choisit alors de densifier son secteur offensif en faisant rentrer Kévin Gameiro à l’heure de jeu. Pas plus de succès après ce nouvel ajustement de la part du staff parisien. C’est même le contraire qui se produit avec une énième occasion pour Salzbourg; Leonardo transmet à Leitgeb qui trouve les gants de Douchez suite à une belle frappe en entrée de surface (65′). La réponse des visiteurs intervient deux minutes plus tard: Nene pénètre dans le rideau défensif autrichien et trouve Bahebeck dont le tir est détourné en corner par Walke. L’entraîneur parisien procède alors à un dernier changement en rappelant Sissoko pour faire rentrer Matuidi. Ce changement semble logique tant le Malien a manqué d’impact dans les duels tout au long de cette rencontre.

Si Nene multiplie les incursions dans la défense, il récolte peu de résultat. De son côté, Erding loupe encore une fois le cadre et commence à désespérer la centaine de fans parisiens présents (76′). Ni Bahebeck (79′), ni Gameiro (89′) n’auront plus de chance. On se dit que les quatre minutes de temps additionnels constituent une belle opportunité pour Paris de recoller au score. Cependant, ils n’en profiteront pas puisque le bénéfice reviendra à leur adversaire. Le ballon traîne dans les airs et revient dans la surface francilienne; Svento, à la retombée, exécute une superbe reprise du pied gauche qui crucifie un Douchez scotché sur sa ligne (93, 2-0).

Ce soir, les doutes n’ont pas disparu – loin de là – et Paris voit Salzbourg revenir. Antoine Kombouaré, que l’on disait « mort » en cas de défaite, ne ressort pas renforcé. Mais peut-on lui imputer l’entière responsabilité de cet échec ? Ce sera aux décideurs parisiens de trancher…

 

Vous appréciez cet article sur le PSG ? Notez le et partagez-le!

Plus jamais çaBof !BienTrès BienUn must !

(Aucun vote)


Loading...

  • Print
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • del.icio.us
 

Fatal error: Call to undefined function wp_related_posts() in /home/infopsg/www/wp-content/themes/new-cmf/single.php on line 68