Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 21

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 21

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 25

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 39

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 39

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 45

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 45

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php:21) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/wp-super-cache/wp-cache-phase2.php on line 1164
 OM – PSG (3-0): Le naufrage de la machine qatarie - Info PSG Actualité
Toutes les infos et toute l'actualité du Paris Saint Germain PSG: news, infos, comptes rendus de matchs, notes des joueurs, vidéos des matchs et communauté de supporters

Accueil / OM – PSG (3-0): Le naufrage de la machine qatarie

 

OM – PSG (3-0): Le naufrage de la machine qatarie

par

1

com.

Le club de la capitale a livré une prestation désastreuse ce soir, de quoi faire poindre une cohorte de regrets et une colère légitime. Tout est à jeter, rien à conserver. Si Paris reste deuxième, nul doute que cette défaite va amener les dirigeants parisiens à recadrer les choses. Voici le compte-rendu.

Antoine Kombouaré a déjoué les prévisions de la presse spécialisée puisque ni Ceará ni Bisevac – contrairement à ce qui avait été écrit – ne sont alignés. Ils sont remplacés par Jallet et Lugano – dont la méforme avait conduit le technicien kanak à le placer sur le banc. Comme on s’y attendait, la paire récupératrice, si prometteuse, composée de Sissoko et Matuidi est bien présente. Sakho et Armand en défense, la ligne Pastore-Ménez-Nene et la pointe Gameiro complètent le reste de la composition.

Une première période catastrophique

Le début de rencontre tourne clairement à l’avantage des Parisiens même si cela ne se traduit pas au tableau d’affichage. Mais à trop tergiverser et manquer de précision dans le dernier geste, les visiteurs se font logiquement surprendre. Azpilicueta déboule sur son côté droit et décoche un centre en direction de Loïc Rémy; ce dernier profite du marquage lâche de Jallet pour placer une tête décroisée dans le petit filet (1-0, 9′). Ce but a l’effet d’un coup de tonnerre et assomme des Franciliens jusqu’alors dominateurs mais pas assez tranchants et adroits devant la cage de Mandanda. Les Phocéens, eux, sont transcendés par ce but et font le siège de la surface parisienne.

Mais un nouveau fait de jeu va venir bouleverser le match: blessé, Loïc Rémy est contrait de céder sa place à Jordan Ayew (32′). L’international français, meilleur buteur olympien, était le Marseillais le plus actif et c’est la mort dans l’âme qu’il regagne les vestiaires. Pourtant, les hommes d’Antoine Kombouaré n’en profitent pas. Aseptisés, inoffensifs, ils connaissent un important déchet dans les transmissions et n’arrêtent pas de courir après le ballon. Seul Sissoko va montrer un semblant de révolte avec une frappe des 30 mètres qui vient se fracasser sur le poteau gauche de Mandanda (35′).

C’est sur ce score à l’avantage des locaux que l’arbitre siffle la mi-temps. Les coéquipiers de Sirigu n’y sont pas du tout: inattentifs derrière et muets devant. Javier Pastore, qui avait fait le malin devant les médias, est tout simplement fantomatique. À ce titre, une statistique délivrée par Opta à la mi-temps est effarante: « Sirigu a réussi plus de passes (8) que l’Argentin (6) ». Quant au retour de Lugano, terriblement friable, on se demande quelle est sa motivation.

Pas de miracle

Au retour des vestiaires, rien ne change et le jeu est haché par de nombreuses fautes. Le PSG se montre toujours autant désorganisé tandis que l’OM a juste à profiter de l’agonie de son adversaire.

À l’heure de jeu, Antoine Kombouaré décide de faire sortir Pastore et Gameiro pour respectivement Bodmer et Erding. Ce choix tactique est judicieux, au moins en ce qui concerne la sortie du prodige argentin qui était totalement transparent. De son côté, l’ex-lorientais s’énerve vigoureusement au moment de rejoindre le banc de touche, signe que la rupture n’est plus très loin. L’Olympique de Marseille va logiquement profiter de ce contexte défavorable aux visiteurs: suite à une belle combinaison entre Jordan Ayew et Morgan Almafitano, ce dernier tente sa chance d’une frappe décroisée et trompe Sirigu (2-0, 65′). Sur l’action menant au but, Sakho et Lugano sont totalement à la rue.

Les changements n’ont aucune incidence sur le cours du jeu. Nene et consorts sont éteints, ailleurs. Les Phocéens n’ont pas à forcer leur talent pour maîtriser une équipe parisienne bien pâle qui, finalement, n’a d’équipe que l’appellation. Les hôtes vont même en profiter pour saler l’addition: Amalfitano, encore lui, transmet à André Ayew dont le coup de tête est touché par Sirigu… mais pas assez pour l’empêcher de rentrer (3-0, 83′). Le score en reste là et les supporters marseillais, en grève avant la rencontre, exultent. On est en droit de se demander, au terme de ce match, si les joueurs n’auraient pas lâché le technicien kanak. Quoi qu’il en soit, ce piteux résultat fera sûrement réfléchir Leonardo et l’amènera probablement à prendre des décisions très importantes – peut-être dès mardi.

 

Vous appréciez cet article sur le PSG ? Notez le et partagez-le!

Plus jamais çaBof !BienTrès BienUn must !

(3 votes, moyenne: 4,67 sur 5)



Loading...

  • Print
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • del.icio.us
 

Fatal error: Call to undefined function wp_related_posts() in /home/infopsg/www/wp-content/themes/new-cmf/single.php on line 68