Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 21

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 21

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 25

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 39

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 39

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 45

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 45

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php:21) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/wp-super-cache/wp-cache-phase2.php on line 1164
 PSG – AS Nancy Lorraine (0-1): Un coup d’arrêt - Info PSG Actualité
Toutes les infos et toute l'actualité du Paris Saint Germain PSG: news, infos, comptes rendus de matchs, notes des joueurs, vidéos des matchs et communauté de supporters

Accueil / PSG – AS Nancy Lorraine (0-1): Un coup d’arrêt

 

PSG – AS Nancy Lorraine (0-1): Un coup d’arrêt

par

0

com.

Pas assez toniques, sans doute trop attentistes, les Parisiens subissent leur deuxième revers de la saison face à de courageux Nancéiens. La brillante série de 12 matchs sans défaite s’arrête là et Montpellier, principal bénéficiaire de ce week-end, marque désormais à la culotte le club de la capitale. Compte-rendu.

Antoine Kombouaré a décidé d’apporter quelques changements à son équipe par rapport aux matchs précédents; Bisevac et Matuidi, tous deux revenants, prennent respectivement la place de Camara et Sissoko (suspendu). De son côté, Armand suppléé Tiéné dans le couloir gauche; à droite, Jallet monte d’un cran en l’absence de Ménez (suspendu) et Ceara prend place derrière lui. Pour le reste de la composition, rien ne change.

Domination stérile de Paris

En ce début de rencontre, Nenê se montre très actif tant par ses combinaisons avec Gameiro que par ses incursions individuelles. Mais les Parisiens se frottent à un rideau défensif lorrain très compact et dense (cinq joueurs). Cela les oblige donc à passer par les airs, mais le résultat n’est pas très probant. Les visiteurs, recroquevillés en défense, procèdent uniquement par contre; Lemaître est tout près de tromper Sirigu, mais l’Italien se montre vigilant et repousse la tentative nancéienne (6′). Ni Pastore (26′), ni Jallet (36′), ni Bisevac (34′) ne parviennent à trouver la faille et les doutes commencent à poindre.

Très remuant, Jallet avale les kilomètres (déjà cinq après 35 minutes de jeu) mais cette grosse dépense d’énergie reste infructueuse. Kévin Gameiro s’incruste dans la surface adverse, élimine son vis-à-vis et transmet à Pastore, mais l’Argentin se manque complètement (42′). Si Salvatore Sirigu repousse sans mal les quelques tentatives lorraines, l’arrière-garde francilienne commence elle à montrer des signes de faiblesse malgré la bonne tenue de Sakho. L’arbitre renvoie finalement les 22 acteurs aux vestiaires sur ce score de parité qui reflète mal la domination à la Blaugrana des locaux (64% de possession de balle). Mais comme on dit: dominer n’est pas gagner.

Paris craque, Nancy exulte

La seconde période débute très très mal pour les coéquipiers de Pastore. Trop apathique, la défense parisienne laisse les Nancéins dérouler leur jeu et Calvé, d’une superbe frappe, trompe Sirigu (0-1, 49′). Loin de réveiller le PSG, ce but tétanise au contraire les hommes d’Antoine Kombouaré qui peinent à répliquer justement. De leur côté, Moukandjo et consorts manquent une occasion en or de prendre le large; suite à un coup-franc de Lemaître, André Luiz vient donner un jolie coup de tête que Sirigu détourne magnifiquement au-dessus de la barre (67′). Sans l’intervention décisive du portier italien, la tentative nancéienne filait droit sous la barre.

À un peu plus de vingt minutes de la fin, le technicien kanak décide d’adopter une nouvelle tactique; Ceará cède sa place à Erding, ce qui a pour conséquence de constituer un flanc droit inédit composé de Bodmer et Jallet puis de placer Matuidi en sentinelle devant la défense. Le 4-4-2, si cher à l’entraîneur parisien, est ainsi reconstitué. Pourtant, cet ajustement ne va pas transfigurer l’équipe parisienne qui se dirige de plus en plus vers une défaite logique. Mais Paris va alors rater l’immanquable: Bodmer loupe sa tête au point de pénalty, le ballon revient alors vers Gameiro dont la frappe, légère, vient mourir sur la transversale (79′). L’ancien lorientais mord son maillot, les supporters tapent du pied et s’agacent. Malgré deux autres changements et trois minutes de temps additionnel, le PSG ne parviendra pas à recoller au score.

Ce soir, le PSG conserve tout de même la tête à la faveur d’une différence de but légèrement favorable, mais, plus que jamais, le doute s’installe dans les esprits.

 

Vous appréciez cet article sur le PSG ? Notez le et partagez-le!

Plus jamais çaBof !BienTrès BienUn must !

(Aucun vote)


Loading...

  • Print
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • del.icio.us
 

Fatal error: Call to undefined function wp_related_posts() in /home/infopsg/www/wp-content/themes/new-cmf/single.php on line 68