Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 21

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 21

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 25

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 39

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 39

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 45

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 45

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php:21) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/wp-super-cache/wp-cache-phase2.php on line 1164
 PSG – SM Caen (4-2): Obrigado Nenê ! - Info PSG Actualité
Toutes les infos et toute l'actualité du Paris Saint Germain PSG: news, infos, comptes rendus de matchs, notes des joueurs, vidéos des matchs et communauté de supporters

Accueil / PSG – SM Caen (4-2): Obrigado Nenê !

 

PSG – SM Caen (4-2): Obrigado Nenê !

par

0

com.

Grâce à un Nenê touché par la grâce et un Pastore opportuniste, le PSG reste leader ce soir et envoie un message limpide à la concurrence: il faudra bien s’accrocher pour nous suivre !

Malgré le retour de Siaka Tiéné, préservé contre Dijon, c’est Sylvain Armand qui occupe le flanc gauche de la défense ce soir. Lugano est poussé sur le banc, à juste titre, par un Camara solide. Le reste de la composition est classique: Bodmer-Sissoko à la récupération, Nenê et Ménez sur les côtés, Pastore en soutien de Gameiro.

1ère période équilibrée

Si l’entame de match est parisienne, ce sont les Caennais qui vont débloquer le compteur but. Suite à un corner, Heurtaux se retrouve dans une posture idéale, démarqué, et a tout le loisir de placer une tête de près et crucifier un Sirigu bien stoïque (0-1, 12′). Cette ouverture du score normande est un véritable coup de tonnerre et calme d’entrée un Parc des Princes presque bondé. Les coups de pieds arrêtés constituent un véritable point faible pour la défense et devront être retravaillés à l’entraînement.

Pourtant, un second coup de tonnerre va retentir dans l’acoustique magique de l’antre du PSG. Il provient du sifflet de l’arbitre et se matérialise par la couleur rouge: alors qu’il venait de cogner la transversale de Thébaux avec un lob astucieux (15′), Nenê est fauché seulement quelques minutes plus tard dans la surface normande (19′). Clément Turpin, l’un des meilleurs arbitres de notre championnat, expulse Nivet qui annihile là une occasion de but en position de dernier défenseur. Nenê veut se faire justice lui-même et dépose le cuir au point de pénalty; il s’élance et trompe le portier caennais à contre-pieds (1-1). Décrié ces dernières semaines, le Brésilien reprend des couleurs et masque les failles de Pastore – remplacé par son fantôme sur les dernières rencontres.

Gameiro, auteur de huit réalisations cette saison, échoue par deux fois. Pas assez précis sur sa première tentative (34′), il voit Thébaux anéantir ses espoirs sur sa seconde frappe (39′). L’arrière-garde francilienne ressemble à du gruyère, les Normands n’ayant aucune difficulté à s’incruster dans la surface de Sirigu; Frau, justement, testent ses adversaires mais il n’a pas la chance avec lui, car soit l’international italien se montre impérial (44′), soit la barre arrête sa fougue (45′). Les deux équipes rentrent au vestiaire sur ce score logique de un but partout; une domination stérile pour le PSG qui se montre également poreux défensivement.

Caen craque

Paris repart tout de suite à l’attaque en ce début de seconde mi-temps. Javier Pastore se réveille et transmet du talon à Ménez; ce dernier en profite pour se projeter vers l’avant et se présenter dans la surface… mais son tir n’est pas cadré (52′). Quatre minutes plus tard, l’Argentin remet ça, mais avec Gameiro cette fois-ci: l’international français intercepte la passe de Pastore, efface Seube, met en retrait pour Ménez qui trompe Heurtaux entre les jambes (2-1).

Le PSG pousse, pousse, pour porter l’avance à deux buts. Mais Nenê ne trouve pas le cadre (67′). Les Normands multiplient les avertissements à l’égard de leurs adversaires et loupent de peu l’égalisation: Seube voit son tir à ras de terre superbement détourné par Sirigu. De l’autre côté du terrain, c’est le poteau qui vient détruire les velleités des hommes de Kombouaré sur un corner rentrant de Nenê. C’est finalement les Caennais qui vont se mettre eux-mêmes dans le pétrin: dans les airs, Seube déstabilise Gameiro et l’arbitre accorde un nouveau penalty à Paris. C’est encore le Brésilien qui se charge de tirer; Thébaux plonge cette fois-ci au bon endroit mais ne peut stopper la frappe en force qui vient carresser ses filets (3-1, 76′).

Leca et ses compères de la défense doivent faire face à la déferlante francilienne. Pourtant, c’est bien le Stade Malherbe qui trompe la vigilance du PSG; suite à un corner, Vandam profite de sa liberté pour fusiller Sirigu de la tête (3-2, 81′). Le Parc est glacé, on s’agace du piètre positionnement de la défense sur les coups de pieds arrêtés et on commence à douter. Mais finalement, Pastore va venir chasser la peur d’un coup de pied victorieux que Thébaux ne peut repousser (4-2, 89′). Nenê sort sous les houras du public et Paris peut porter à six sa série de victoires en Ligue 1 et conserver son invincibilité au Parc depuis le 21 août.

 

Vous appréciez cet article sur le PSG ? Notez le et partagez-le!

Plus jamais çaBof !BienTrès BienUn must !

(3 votes, moyenne: 5,00 sur 5)



Loading...

  • Print
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • del.icio.us
 

Fatal error: Call to undefined function wp_related_posts() in /home/infopsg/www/wp-content/themes/new-cmf/single.php on line 68