Toutes les infos et toute l'actualité du Paris Saint Germain PSG: news, infos, comptes rendus de matchs, notes des joueurs, vidéos des matchs et communauté de supporters

Accueil / Socios à Paris : Les initiateurs du projet se confient

 

Socios à Paris : Les initiateurs du projet se confient

par Collectif

3

com.

Second volet de notre dossier sur les socios avec l’interview des deux initiateurs de ce projet ambitieux.

-À partir de quel moment et après quel évènement le projet de socios à Paris a-t-il germé dans votre esprit ?
Stéphane : Je suis supporter depuis 35 ans environ et j’ai connu l’époque où les socios étaient encore présents au PSG. Une époque où ils pouvaient réélire le Président (Borelli en 1981 par exemple), une époque où ils étaient même consultés sur leurs souhaits de recrutement! J’en ai gardé une certaine nostalgie et l’idée a toujours été présente dans un coin de ma tête.
Baptiste : Pour ma part, l’idée est née plus récemment, à la fin de l’ère Canal+, lorsque le PSG est entré dans une spirale négative, marquée par des décisions sportives et financières souvent aberrantes. Il m’a semblé anormal que les supporters, pourtant déjà impliqués financièrement (billetterie, merchandising, …), ne le soient pas plus concrètement à travers le capital du club.
Ensemble : Sans qu’il y ait d’évènement particulier, nous avons décidé, chacun de notre côté, de passer à l’action en 2009 en essayant de rassembler des supporters autour de cette idée. Ce fut rapidement un succès et, fin 2009, nous nous sommes rapprochés afin d’unir nos forces et nos compétences.

-Pouvez-vous nous décrire les grandes lignes de votre programme ?
La philosophie est simple : replacer les supporters au cœur du club. Même si ce projet va bien au delà de la question de la présence de Colony Capital au PSG, force est de constater que le club a plus que jamais besoin d’un actionnariat stable et diversifié. Nous souhaitons que les supporters soient, quel que soit l’identité du futur propriétaire du club, un point d’ancrage dans la continuité.

Les détails du projet sont sur le point d’être finalisés mais en voici les grandes lignes: le projet consiste à donner aux supporters une place plus grande dans le destin du PSG, une place plus responsable. Il s’agit de dépasser les rapports traditionnels entre le club et les supporters (« abonnez-vous, payez vos places, achetez des maillots et nous vous donnerons du spectacle ») qui à la longue sont devenu trop « infantilisants ». Nous souhaitons donc réunir dans une association des supporters (« socios ») qui souhaiteront, par leur contribution financière, soutenir encore davantage le club sous une forme différente des moyens habituels.

En contrepartie de cette contribution, les socios pourront : tout d’abord entrer dans le capital du PSG, de façon indirecte, dans une proportion minoritaire au départ (qui pourra évoluer par la suite au gré de l’arrivée de nouveaux socios et des augmentations de capital du club), de bénéficier d’une représentation au Conseil de Surveillance du Club et d’avoir la possibilité d’entrer au Conseil d’Administration de l’Association des Socios. Ensuite, ils pourront bénéficier de multiples privilèges et de droits uniques. Enfin, ils  bénéficieront d’un droit de « consultation préalable » et être force de proposition sur les grands sujets de la vie du club, à savoir la nomination du président, tout projet concernant le Parc des Princes ainsi que tout évènement touchant au coeur même de l’existence ou de la pérennité du PSG.

Chaque supporter qui le souhaitera pourra devenir « socio » en versant tout d’abord un droit d’entrée puis une cotisation annuelle. Les fonds collectés seront en partie utilisés pour acheter des parts de la SASP, et en partie mis en réserve pour garantir la prise de participation et les investissements ultérieurs liés à l’actionnariat (augmentations de capital, règlement de la dette, participation à l’enveloppe transferts, etc).
Parce que ce projet doit toucher tous les supporters, les coûts pour devenir socio resteront abordables, on se situe dans la centaine d’euros annuelle (et non pas plusieurs milliers d’euros comme certains ont pu se l’imaginer), il y aura des tarifs réduits pour les plus jeunes, les étudiants, les retraités.

-À la lecture des débats qui ont pu avoir lieu, certains paraissent séduits, d’autres perplexes. Vous attendiez-vous à créer une telle « fracture » au sein des supporters parisiens ou pensiez-vous avoir d’emblée l’aval de tous ?
Nous nous doutions qu’en approchant des supporters de moins de 40 ans, les réactions seraient diverses et créeraient le débat, ce qui était notre but caché. Rien ne dit que les plus de 40 ans seront unanimement enthousiastes mais ils font partie d’une génération qui a vu naître le Paris Saint-Germain grâce aux socios; c’est avec des socios que le PSG a grandi et glané ses premiers titres.
En outre, il est encore tôt pour parler de fracture, ce n’est qu’après un éventuel accord pour entrer dans le capital et le moment où les supporters devront choisir entre devenir socio et rester à l’écart que l’on pourra constater le succès du projet, ou son échec.
Et puis finalement, nous avons eu la chance de discuter avec des intervenants posant des questions pertinentes, les débats qui ont eu lieu ont été très productifs et ils nous ont permis d’améliorer certains points du projet.

-Les groupes/pages que vous avez créés sur Facebook culminent aujourd’hui à près de 12000 adhérents. Quand sera mis en ligne le portail, sorte de départ officiel, et comment s’organisera-t-il ?
Nous espérons lancer le site sociospsg.org d’ici le mois de mars. Il sera plutôt simple, avec une présentation globale du projet, les news, une FAQ (déjà bien remplie!) et surtout un dossier de souscription pour devenir socio.
Par la suite, si un accord est trouvé avec les actionnaires, la plateforme dédiée aux socios sera développée.

-Votre projet – une fois connu de tous – pourrait faire des envieux et pousser certaines personnalités (on pense à Luis Fernandez) à s’en emparer de manière à parvenir à leurs fins. En êtes-vous conscient ? Ou voyez-vous plutôt cela comme un coup de pouce, un argument de « séduction » auprès des plus sceptiques ?
Il semblerait que Luis Fernandez soit aujourd’hui attiré par un avenir en Bleu plutôt qu’en Rouge et Bleu…
Néanmoins, des tentatives de récupération semblent inévitables, et si nous serons ravis de recevoir le soutien de personnalités charismatiques, nous serons intransigeants sur le principe fondamental du projet, à savoir la dépersonnalisation de la démarche. C’est un projet réalisé PAR des supporters et POUR TOUS les supporters. Le règlement interne de l’Association sera conçu dans cet esprit.

-De ce qu’on a pu lire, vous n’avez pas encore contacté les associations de supporters. Comptez-vous le faire ? Si oui, quand et avec quel argumentaire ?
Nous allons le faire très rapidement. Ce sont évidemment les premiers à qui nous présenterons le projet finalisé. Nous allons simplement leur expliquer les avantages qu’elles pourront retirer du projet: avoir de l’influence comme elles en ont déjà c’est bien, avoir de l’influence ET un pouvoir de décision c’est encore mieux.

-Selon vous, à quoi est dû le mauvais début de saison du club (au vu de son standing) : un piètre état d’esprit chez les joueurs ? Un actionnaire incompétent ?
Stéphane
: Il y a malheureusement une réalité très crue : le PSG bénéficie cette année encore d’un des plus gros budgets de la Ligue 1 (le 4ème pour être précis, quasi-identique à celui de Bordeaux, 3ème) et est actuellement 14ème au classement, à 21 points du leader. Paris a des atouts que lui envient bon nombre d’autres clubs : club de la capitale, grand nombre d’abonnés, de spectateurs, de diffusions télévisées. Il n’est pas tolérable qu’il ne les fasse pas fructifier davantage.
Baptiste : Le PSG a été repris en 74 avec cette volonté de créer un club romantique doté d’un jeu offensif, flamboyant et spectaculaire. Et cela avait plutôt bien fonctionné. Cette mentalité de jeu a depuis longtemps quitté la pelouse du Parc des Princes, il ne s’agit pas de budget ou de joueurs particuliers mais c’est une mentalité et une exigence qu’il faut à nouveau inculquer aux actionnaires, aux dirigeants et bien sûr aux joueurs parisiens. La culture de la gagne, la haine de la défaite, avoir et faire vivre le ballon; inutile de citer des exemples mais il est facile de penser à un fameux club catalan… qui d’ailleurs compte plus de 160 000 socios!

-De qui est composée votre équipe de spécialistes ?
Les deux initiateurs ont 43 et 30 ans. Stéphane, après un début de carrière dans le conseil, est aujourd’hui spécialisé dans le financement en fonds propres des PME. Baptiste a travaillé 10 ans dans l’informatique et la publicité, aujourd’hui il exerce dans la finance. Nous faisons régulièrement appel à des consultants, tous supporters du club: 3 juristes, 2 contrôleurs de gestion, et 5 experts en marketing online. Nous recevons de temps en temps des propositions de supporters souhaitant apporter leurs compétences, le cercle n’est donc pas fermé, ce qui correspond bien à l’esprit démocratique du projet.

-Avez-vous déjà eu des échos sur les volontés de Sébastien Bazin et Walter Butler quant à la revente de parts ?
Il est clair que ces 2 fonds d’investissement vendront 100% de leurs parts ou rien du tout, et en cas de vente ils prendront une plus-value conséquente, ce qui limite les possibilités avec Colony Capital.
Toutefois, la revente de parts ne constitue pas la seule opportunité d’entrer dans le capital de la SASP, il est également possible, et fort probable, que le projet aboutisse via une augmentation de capital.
Nous espérons donc que le projet les séduira et qu’ils saisiront cette opportunité de faire entrer le club dans une nouvelle ère.

-Dans l’idéal, quand pensez-vous présenter votre projet de rachat aux actionnaires ?
Dès que nous aurons rencontré les Associations de supporters, la direction du club et la Mairie de Paris, nous mandaterons un intermédiaire financier qui encadrera les négociations.

-Avez-vous déjà contacté les différents médias (presse écrite, radio) pour faire parler de vous ou attendez-vous que le buzz se fasse autour de votre projet ?
Nous sommes encore dans la phase du buzz online, et au tout début puisque le site web n’est pas encore sorti, la médiatisation offline (presse, radio, tv) se fera par la suite, probablement au moment des négociations avec le club. Il est d’ailleurs fort possible qu’elle se fasse d’elle-même: tout ce qui concerne le PSG est bon à écrire!

Merci à eux pour leur sincérité et leur disponibilité.

En attendant le lancement du portail, jetez un coup d’oeil à la page Facebook du projet : ici

 

Vous appréciez cet article sur le PSG ? Notez le et partagez-le!

Plus jamais çaBof !BienTrès BienUn must !

(Aucun vote)


Loading...Loading...

  • Print
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • del.icio.us
 


 

Les commentaires ont été désactivés.

Commentaires (3)


  • PARIS
    Posté le 19-02-2010 à 15 h 39 min 

    J'aurais bien voulu savoir combien de pourcentage du capital il pensais pouvoir avoir?

  • Léa Mollette
    Posté le 21-02-2010 à 23 h 20 min 

    « avoir de l’influence comme elles en ont déjà c’est bien, avoir de l’influence ET un pouvoir de décision c’est encore mieux. »

    mais qui te dit que les associations veulent un pouvoir de décision??
    elles se sont toujours refusé à l'avoir alors qu'elles en ont eu quelque fois l'occasion. Elle préfèrent garder leur rôle de garde fou, libre, pour garder leur indépendance et leur mentalité.
    Je crois malheureusement que ce monsieur connait mal les tribunes du parc et les nombreux courants. Trop de divergences pour espérer monter ce genre de choses. E sans l'aval des supporters « influents » des DEUX tribunes, rien ne se fera.

  • Thoune
    Posté le 02-03-2010 à 15 h 40 min 

    @Lea

    Les assoss et le système de socios ont déjà cohabité au PSG, reprenez vos livres d'histoire chers supporters (trices!).
    J'ai du mal à percevoir un impact négatif pour elles, comme une perte d'indépendance par exemple, si ce système refait son apparition.
    Il n'y aurait aucun transfert de pouvoir ou d'influence.

    Après, que les associations se mettent en opposition parce que c'est leur style, leur côté anti-système, c'est autre chose.

    Je ne vois pas bien également pourquoi ça ne pourrait pas se faire sans leur aval: il y a beaucoup plus de supporters non membres que de supporters membres, et si cela se fait, via une entité juridique, comme une entrée classique dans le capital, je ne vois pas non plus à quel moment les assoss pourraient intervenir pour bloquer le processus.
    Elles n'ont pas pu empêcher Colony de venir…

    Moi je pense qu'elles seront neutres genre « allez y faites votre tambouille et si vraiment ça marche on en reparle ».



 

A lire aussi sur Info PSG

05/07 - UEFA: le PSG premier club francais au classement

C’était prévu ! L’UEFA vient de mettre à jour son classement qui prend en compte les performances européennes des clubs sur les cinq dernières saisons. Et à la faveur de ses deux dernières performances en ligue des champions, le PSG devient le 1er club francais du classement.

 

05/07 - Mercato: l’OL sur la piste de Jallet (PSG)

On le dit partant du PSG depuis quelque temps, Christophe Jallet, le défenseur du PSG semble intéressé pas mal de clubs. Dernier en date à évoquer le sujet, l’Olympique Lyonnais par la voix de son nouveau coach.

 

05/07 - PSG: Au stage en Autriche, Laurent Blanc évoque le mercato

Alors que le PSG est parti depuis plusieurs jours faire son stage de reprise à Stegersbach en Autriche, Laurent Blanc, le coach parisien se confie dans les colonnes du Parisien sur cette reprise et sur les objectifs de la préparation estivale ainsi que le mercato.

 

05/07 - Mercato: Rabiot veut quitter le PSG mais pas pour l’AS Roma

Alors que la situation est des plus confuses sur la situation d’Adrien Rabiot, la mère de ce dernier qui fait également office d’agent a fait une mise au point dans un journal italien sur les rumeurs.

 

11/06 - Mercato: Jeremy Menez au Milan AC, c’est officiel !

Arrivé ce mercredi soir à Milan, Jérémy Ménez est donc maintenant officiellement un joueur du Milan AC. En fin de contrat avec le PSG, l’international français a même officiellement poser en photo pour le site officiel du club italien.

 

11/06 - Ligue des champions: Le PSG ne devra aligner que 5 joueurs locaux

On attendait les précisions de l’UEFA sur les sanctions contre le PSG et Manchester City dans le cadre de la loi du fair play financier. On sait maintenant que les deux clubs pourront aligner un minimum de 5 joueurs locaux en Ligue des champions. Ce qui lève une contrainte sur les 2 clubs.

 
 



 




télécharger notre extension Hit-Parade Classement de sites - Inscrivez le vôtre!