Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 21

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 21

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 25

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 39

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 39

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 45

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 45

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php:21) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/wp-super-cache/wp-cache-phase2.php on line 1164
 OL 2 – 1 PSG : Compte rendu du match. - Info PSG Actualité
Toutes les infos et toute l'actualité du Paris Saint Germain PSG: news, infos, comptes rendus de matchs, notes des joueurs, vidéos des matchs et communauté de supporters

Accueil / OL 2 – 1 PSG : Compte rendu du match.

 

OL 2 – 1 PSG : Compte rendu du match.

par

6

com.

OL-PSG, plus qu’un simple match, un réel choc, et ce pour les deux équipes. L’OL a la recherche de points pour rester au contact des premières places, et Paris, pour ne pas sombrer au classement, et voulant se relever d’une mauvaise série.

Revenons donc sur le film de ce match.

Paris, pour l’occasion, a aligné sa grosse équipe, avec la doublette Hoarau-Erding en attaque, pour la première fois titulaire en championnat, et avec derrière eux Sessegnon, revenu de la CAN et Giuly, préféré à Jallet. Une équipe résolument offensive donc, les parisiens ne viennent pas faire de la figuration. Cependant en face les lyonnais ont également mis une équipe très offensive, avec Lissandro-Gomis-Govou. Un beau match s’annonce, espérons le. A noter l’absence de Lloris, malade, une bonne affaire pour les parisiens, quand on sait que le portier titulaire est un des tout meilleur mondiaux. C’est Vercoutre qui assurera l’intérim.

Le match commence donc sur le coup de sifflet de Monsieur Kalt. Et le match est d’entré de jeu très engagé, avec de l’envie et des contacts et des fautes qui amène a des coup franc dangereux, comme après une faute d’Armand, Pjanic obligé Edel à une jolie parade pour dégager en corner. Les parisiens sont prévenu, il va falloir réagir. Et le message est bien passé, après quelques minutes, Sessegnon tire un corner obtenu par Giuly, et Erding surgit, pour ouvrir le score (10′) ! Superbe, le turc est d’une efficacité totale et délivre son club! Mais les parisiens ne veulent pas en rester là, ils ont sécher Lyon, qui ne réalise pas encore, et va tenter de pousser et mettre la pression. Trois minutes après, Hoarau se procure une occasion énorme, en débordant Cris, et frappant a raz de terre, frappe que Vercoutre réussi à détourner de très très peu. Une minute après Sessegnon effectue une belle reprise de volée éloignée, que le gardien lyonnais capte bien. C’est définitivement chaud sur les buts lyonnais, qui tente de réagir faiblement avec une frappe de Källström dévié mais qui passe pas loin. Cependant, le ballon est rouge et bleu, les milieux parisiens font un très gros travail, notamment Clément. A la 22ème, après un bon débordement de Giuly qui centre, Hoarau fusille Vercoutre de la tête à bout portant, ce dernier fait la parade, de façon très belle, il assure bien l’intérim de Lloris. A la 26ème Erding croise trop sa frappe après une belle passe de Sessegnon. Juste après, sur une attaque lyonnaise, le turc offre son corps pour bloquer une frappe de Gomis, le joueur sera sonné et sortit plusieurs minutes pour se faire soigner, qui permirent au lyonnais en supériorité numérique de pousser et mieux organiser leur jeu. Par la suite dans cette fin de seconde période, le jeu s’équilibre et se cantonne au milieu de terrain, lieu ou ce sont toujours les parisiens qui sont maître. A la 36ème minute, Källström bombarde de l’entrée de la surface le but parisien, mais un grand Edel peut la détourner en corner. Et à la 40ème minute énorme occasion lyonnaise, après une frappe contrée de Toulalan, la balle vient s’échouer sur le poteau du PSG, Hoarau parvient à éloigner ensuite le danger. Ce sera le dernier fait d’arme d’une première mi-temps de toute beauté et largement à l’avantage des parisiens, qui développent un jeu des plus séduisant. 0-1 cela aurait pu être pire pour l’OL.

Et les lyonnais reviennent après la pause avec beaucoup d’envies, ils poussent et frappe plusieurs fois au but, sans succès, mais ils mettent la pression. Cependant c’est Paris qui mettra le feu assez rapidement, à la 49ème minute, après un corner et un gros cafouillage, les parisiens se procureront 3 occasions consécutives, par Erding deux fois et Hoarau. Un grand Vercoutre aura été nécessaire a sauver son équipe su break parisien qui leur pendait au nez. Par la suite le jeu va se calmer, avec de frêles incursions de chaque côtés. Mais un coup de théâtre va arriver, Gomis en contre va déborder Sakho pour partir seul au but, ce dernier va faire faute. En position de dernier défenseur, et par derrière, carton rouge logique. Paris va jouer à 10, Giuly laisse sa place à Jallet ( qui est le seul défenseur remplaçant en l’absence de Bourillon et Camara ), et la fin de match va être très tendu. Et les lyonnais vont pousser et provoquer, ils vont étouffer les parisiens. A la 67ème minute, Delgado qui vient de rentrer à la place de Pjanic frappe en force, Edel est à la parade. Par la suite les occasions vont s’enchaîner, les parisiens sont totalement acculé, mais peuvent compter sur un grand Edel, même si tenir son invincibilité s’annonce très dur. Et à la 74ème Gomis trouve le poteau. Le dernier quart d’heure s’annonce extrêmement difficile. Et l’inévitable survint à la 77ème minute, sur un corner de Delgado, Gomis reprend le cuir et s’y prend à deux fois, mais fini par tromper Edel… 1-1 logique vis à vis des dernières minutes, mais extrêmement dur pour les parisiens, qui jouaient très très bien avant l’exclusion de Sakho. Malheureusement ils n’en resteront pas là, c’est Cris qui trompe Edel de la tête à la 81ème. 2-1, on voit mal les parisiens revenir tant ils sont assommés. Paris fait rentrer Luyindula à la place de Clément, Kombouaré tente le tout pour le tout, et Hoarau loupera le cadre de peu à la 88ème, mais cela n’empêchera pas les lyonnais de continuer leur domination et même toucher une nouvelle fois la barre sur une frappe de Gomis. Le score en restera là, 2-1.

 

Que retenir de ce match ?

Déjà il faut le découper en 2, de la première à la 60 ème minute, un Paris très séduisant, développant un jeu fluide et efficace qui malmenait les lyonnais. Puis de la 60ème à la fin, réduit à 10 les parisiens s’effondrent et ne peuvent plus rien, ils se prennent deux buts. On note toujours un grand Erding, dont l’entente avec Hoarau ne fut pas mauvaise et laisse présager de bonnes chose, même si elle reste à peaufiner. Cependant ce qui a tout changé est l’expulsion logique de Sakho qui commet une grosse erreur en faisant la faute, même si Gomis partait au but. Et outre le fait que Paris jouera à 10, Giuly doit sortir, alors qu’il était très bon en début de match. La charnière centrale parisienne est composé de Traoré et Armand, charnière inédite, qui ne put contenir la fougue lyonnaise.

Même si tout le monde peut s’accorder à dire que sur les 90 minutes ce n’est pas mérité, cela n’empêche que les 3 points sont lyonnais. Paris est 14ème et s’enfonce, il va falloir se relever et pousser, remonter au classement, mais les joueurs en ont ils la force ?

 

Vous appréciez cet article sur le PSG ? Notez le et partagez-le!

Plus jamais çaBof !BienTrès BienUn must !

(Aucun vote)


Loading...

  • Print
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • del.icio.us
 

Fatal error: Call to undefined function wp_related_posts() in /home/infopsg/www/wp-content/themes/new-cmf/single.php on line 68