Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 21

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 21

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 25

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 39

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 39

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 45

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 45

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php:21) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/wp-super-cache/wp-cache-phase2.php on line 1164
 janvier, 2010 - Info PSG Archives
Toutes les infos et toute l'actualité du Paris Saint Germain PSG: news, infos, comptes rendus de matchs, notes des joueurs, vidéos des matchs et communauté de supporters

Accueil / Les actualités du mois de janvier 2010

 

Les actualités du mois de janvier 2010

OL 2 – 1 PSG : Compte rendu du match.

OL-PSG, plus qu’un simple match, un réel choc, et ce pour les deux équipes. L’OL a la recherche de points pour rester au contact des premières places, et Paris, pour ne pas sombrer au classement, et voulant se relever d’une mauvaise série.

Revenons donc sur le film de ce match.

Paris, pour l’occasion, a aligné sa grosse équipe, avec la doublette Hoarau-Erding en attaque, pour la première fois titulaire en championnat, et avec derrière eux Sessegnon, revenu de la CAN et Giuly, préféré à Jallet. Une équipe résolument offensive donc, les parisiens ne viennent pas faire de la figuration. Cependant en face les lyonnais ont également mis une équipe très offensive, avec Lissandro-Gomis-Govou. Un beau match s’annonce, espérons le. A noter l’absence de Lloris, malade, une bonne affaire pour les parisiens, quand on sait que le portier titulaire est un des tout meilleur mondiaux. C’est Vercoutre qui assurera l’intérim.

Le match commence donc sur le coup de sifflet de Monsieur Kalt. Et le match est d’entré de jeu très engagé, avec de l’envie et des contacts et des fautes qui amène a des coup franc dangereux, comme après une faute d’Armand, Pjanic obligé Edel à une jolie parade pour dégager en corner. Les parisiens sont prévenu, il va falloir réagir. Et le message est bien passé, après quelques minutes, Sessegnon tire un corner obtenu par Giuly, et Erding surgit, pour ouvrir le score (10′) ! Superbe, le turc est d’une efficacité totale et délivre son club! Mais les parisiens ne veulent pas en rester là, ils ont sécher Lyon, qui ne réalise pas encore, et va tenter de pousser et mettre la pression. Trois minutes après, Hoarau se procure une occasion énorme, en débordant Cris, et frappant a raz de terre, frappe que Vercoutre réussi à détourner de très très peu. Une minute après Sessegnon effectue une belle reprise de volée éloignée, que le gardien lyonnais capte bien. C’est définitivement chaud sur les buts lyonnais, qui tente de réagir faiblement avec une frappe de Källström dévié mais qui passe pas loin. Cependant, le ballon est rouge et bleu, les milieux parisiens font un très gros travail, notamment Clément. A la 22ème, après un bon débordement de Giuly qui centre, Hoarau fusille Vercoutre de la tête à bout portant, ce dernier fait la parade, de façon très belle, il assure bien l’intérim de Lloris. A la 26ème Erding croise trop sa frappe après une belle passe de Sessegnon. Juste après, sur une attaque lyonnaise, le turc offre son corps pour bloquer une frappe de Gomis, le joueur sera sonné et sortit plusieurs minutes pour se faire soigner, qui permirent au lyonnais en supériorité numérique de pousser et mieux organiser leur jeu. Par la suite dans cette fin de seconde période, le jeu s’équilibre et se cantonne au milieu de terrain, lieu ou ce sont toujours les parisiens qui sont maître. A la 36ème minute, Källström bombarde de l’entrée de la surface le but parisien, mais un grand Edel peut la détourner en corner. Et à la 40ème minute énorme occasion lyonnaise, après une frappe contrée de Toulalan, la balle vient s’échouer sur le poteau du PSG, Hoarau parvient à éloigner ensuite le danger. Ce sera le dernier fait d’arme d’une première mi-temps de toute beauté et largement à l’avantage des parisiens, qui développent un jeu des plus séduisant. 0-1 cela aurait pu être pire pour l’OL.

Et les lyonnais reviennent après la pause avec beaucoup d’envies, ils poussent et frappe plusieurs fois au but, sans succès, mais ils mettent la pression. Cependant c’est Paris qui mettra le feu assez rapidement, à la 49ème minute, après un corner et un gros cafouillage, les parisiens se procureront 3 occasions consécutives, par Erding deux fois et Hoarau. Un grand Vercoutre aura été nécessaire a sauver son équipe su break parisien qui leur pendait au nez. Par la suite le jeu va se calmer, avec de frêles incursions de chaque côtés. Mais un coup de théâtre va arriver, Gomis en contre va déborder Sakho pour partir seul au but, ce dernier va faire faute. En position de dernier défenseur, et par derrière, carton rouge logique. Paris va jouer à 10, Giuly laisse sa place à Jallet ( qui est le seul défenseur remplaçant en l’absence de Bourillon et Camara ), et la fin de match va être très tendu. Et les lyonnais vont pousser et provoquer, ils vont étouffer les parisiens. A la 67ème minute, Delgado qui vient de rentrer à la place de Pjanic frappe en force, Edel est à la parade. Par la suite les occasions vont s’enchaîner, les parisiens sont totalement acculé, mais peuvent compter sur un grand Edel, même si tenir son invincibilité s’annonce très dur. Et à la 74ème Gomis trouve le poteau. Le dernier quart d’heure s’annonce extrêmement difficile. Et l’inévitable survint à la 77ème minute, sur un corner de Delgado, Gomis reprend le cuir et s’y prend à deux fois, mais fini par tromper Edel… 1-1 logique vis à vis des dernières minutes, mais extrêmement dur pour les parisiens, qui jouaient très très bien avant l’exclusion de Sakho. Malheureusement ils n’en resteront pas là, c’est Cris qui trompe Edel de la tête à la 81ème. 2-1, on voit mal les parisiens revenir tant ils sont assommés. Paris fait rentrer Luyindula à la place de Clément, Kombouaré tente le tout pour le tout, et Hoarau loupera le cadre de peu à la 88ème, mais cela n’empêchera pas les lyonnais de continuer leur domination et même toucher une nouvelle fois la barre sur une frappe de Gomis. Le score en restera là, 2-1.

 

Que retenir de ce match ?

Déjà il faut le découper en 2, de la première à la 60 ème minute, un Paris très séduisant, développant un jeu fluide et efficace qui malmenait les lyonnais. Puis de la 60ème à la fin, réduit à 10 les parisiens s’effondrent et ne peuvent plus rien, ils se prennent deux buts. On note toujours un grand Erding, dont l’entente avec Hoarau ne fut pas mauvaise et laisse présager de bonnes chose, même si elle reste à peaufiner. Cependant ce qui a tout changé est l’expulsion logique de Sakho qui commet une grosse erreur en faisant la faute, même si Gomis partait au but. Et outre le fait que Paris jouera à 10, Giuly doit sortir, alors qu’il était très bon en début de match. La charnière centrale parisienne est composé de Traoré et Armand, charnière inédite, qui ne put contenir la fougue lyonnaise.

Même si tout le monde peut s’accorder à dire que sur les 90 minutes ce n’est pas mérité, cela n’empêche que les 3 points sont lyonnais. Paris est 14ème et s’enfonce, il va falloir se relever et pousser, remonter au classement, mais les joueurs en ont ils la force ?

6

com.
 

OL-PSG (2-1): Lyon l’emporte dans la douleur, Paris perd pied

On attendait beaucoup de ce choc entre Lyon et Paris. Les médias prédisaient déjà « malheur au vaincu »… Et le vaincu est hélàs Paris. Paris a marqué, Paris a mené, Paris a loupé ! Et c’est Lyon qui l’a emporté !

1

com.
 

Erding souhaite une autre mentalité du PSG sur le terrain face aux lyonnais

Ce soir dans le cadre de la 22e journée de Ligue 1, le PSG se déplace à Lyon.  Mevlut Erding l’attaquant du PSG (22 ans, 16 matchs en L1 cette saison et 8 buts) semble particulièrement remonté pour ce match où il entend bien que l’équipe parisienne montrera un autre visage (NDLR: nous aussi, on l’espère).  Le joueur turc estime que le club de Paris doit changer : « Si on arrête d’être gentils, je suis sûr qu’on avancera. On s’entend super bien en dehors du terrain, dans le vestiaire, on rigole bien. Mais il faut montrer ça sur le terrain et c’est plus difficile. On est passés à côté de certains matchs et ça nous a fait perdre confiance. Bordeaux ou Marseille ont su gagner ces matchs-là. Nous, on a toujours des coups d’arrêt qui nous empêchent d’avancer. Si on gagne à Lyon, on va prendre confiance et on en verra les effets immédiatement ». Une déclaration qu’aimerait vouloir croire mais au vu d’un PSG qui nous a tant annoncé depuis le début de la saison, révolte après révolte; on est forcément quelque peu en attente !

2

com.
 

Avant-match OL – PSG

Après la parenthèse Evian (pas forcément rassurante malgré la qualification), le PSG revient se frotter au vrai haut niveau. Et même si cet OL- là n’a pas la flamboyance des années 2001-2008, c’est tout de même à un très gros morceau que s’attaque les Parisiens.

Olympique lyonnais, monument en péril

Victorieux de ses deux dernières rencontres de championnat (à Nancy puis Lorient), Lyon a vécu une semaine de match de coupes cauchemardesque. Eliminés en Coupe de France par Monaco, ils ont pris le même chemin trois jours plus tard en Coupe de la Ligue, mis à la porte par Lorient. Autant dire que du côté des Rhodaniens, le temps n’est pas au beau fixe… Et la confiance forcément faillible. Mais Lyon, sur le papier, reste l’une des plus impressionnantes formations de Ligue 1. Claude Puel disposera de tout son effectif dimanche soir. En toute logique, seront alignés les titulaires habituels,entre autres Lloris dans les buts, Cissoko et Boumsong en défense, Toulalan au milieu. Pour l’attaque, les poisons Gomis et Lisandro devraient être mis sur orbite par Bastos et Delgado. Un retour aux affaires de la part des Lyonnais peut intervenir à n’importe quel moment. Esperons qu’il ne choisiront pas dimanche soir pour montrer que, malgré leur 5ème place et leurs 11 points de retard sur le premier, ils sont encore des prétendants serieux au titre. Les déclarations récentes de Lisandro Lopez sont en tout cas très claires: le match contre Paris est un tournant. Les joueurs le savent. La motivation lyonnaise sera énorme.

Le PSG va avoir des réponses

Déja relégué à  presque 20 points du leader, le PSG a déja grillé la quasi totalité de ses jokers cette année.Véritable machine à marquer contre les équipes de bas de tableau, ils oublient le chemin des fillets dès que l’opposition devient plus sérieuse. Malgré cela, tout n’est pas à jetter. Et si il y a bien un match à ne pas oublier cette saison, c’est bien le PSG – Lyon du mois de septembre. Les Lyonnais, qui restaient alors sur une série de 7 victoires toutes compétitions confondues, avaient été pris à la gorge par des Parisiens survoltés. Ces derniers, qui avaient ce soir là réalisé leur meilleur match collectif depuis des lustres avaient vu la victoire leur échapper sur une égalisation plus que discutable (et la polémique qui allait avec…) Sans un manque de réalisme criant et sans un grand gardien, le PSG d’alors aurait pu prétendre à un bel avenir. C’est au contraire une lente descente aux enfers qui s’en était suivi…

Les joueurs de la capitale doivent en tout cas se baser sur ce match référence pour prouver qu’ils peuvent renaitre et exister dans ce championnat.S’ils sont assez forts pour commencer aussi bien, c’est bien le doute qui s’installera dans les têtes lyonnaises. Antoine Kombouaré disposera pour cela de son équipe type à  Coupet et  Camara près (respectivement blessé et suspendu)

Sinon, le duo d’attaque Hoarau / Erding tiendra sa place, devant Clément et Makélélé et Giuly ou Jallet sur un côté.Sur l’autre, Stéphane Sessegnon fera  son grand retour, probablement en soutien des deux attaquants. La défense type, hormis Camara,devrais être classique.Edel, quant à lui, devrais tenir sa place, malgré sa petite blessure de dimanche dernier.  

Match « test » par excellence, cette confrontation contre l’Olympique Lyonnais sera en tout cas l’occasion de répondre à certaines questions sur l’avenir de notre équipe, et servira à se situer sur l’échiquier de la Ligue 1 version 2009-2010.

 

Lyon – Paris- Saint- Germain, 22ème journée de Ligue 1, Dimanche 31 janvier à 21h au Stade Gerland 

 

Les groupes:

Lyon: Lloris, Vercoutre, Hartock, Cissokho, Boumsong, Lovren, Réveillère, Cris, Kallström, Toulalan, Gonalons, Makoun, Bastos, Delgado, Govou, Grenier, Pjanic, Gomis, Tafer, Lisandro Lopez

Paris: Edel,Grondin, Areola, Armand, Ceara, Traoré, Sahko, Chantôme, Clément, Makélélé, Jallet, NGoyi, Erding, Giuly, Sankharé, Sessegnon, Luyindula, Hoarau, Maurice

0

com.
 

L’OL, Bordeaux, Marseille, clubs les plus profitables; le PSG parmi les mauvais élèves

Dans la lignée des informations publiées par le Figaro, il y a quelques jours la Ligue de Foot Professionnel a publié le classement des clubs de Ligue 1 et de ligue 2 les plus profitables et les plus dépensiers. Il est surprenant de découvrir que le PSG – pourtant 4eme budget de ligue 1 – est également parmi les plus plus mauvais élèves de Ligue 1 et Ligue 2… Les supporters se demanderont sûrement à quoi cela est dû car rien dans les résultats ne nous donne l’impression de dépenses « de haut niveau ». Mais quand on voit la gestion des prêts, on se dit qu’il y a surement quelque chose à revoir dans la gestion du club…

Les chiffres données ici correspondent aux comptes des clubs arrêtés au 30 juin 2009.

Clubs

Résultat net (au 30 juin 2009)

1. Lyon + 5 336 000
2. Bordeaux +4 138 000
3. Marseille + 1 455 000
4. OGC Nice + 1 300 000
5. FC Sochaux + 1 264 000
6. AS Nancy Lorraine + 1 244 000
7. Tours + 609 000
8. Ajaccio + 606 000
9. Valencienne + 578 000
10. Toulouse FC + 514 000
11. Nïmes + 471 000
12. Vannes + 341 000
13. Le Mans + 336 000
14. Bastia + 323 000
15. Angers + 264 000
16. Strasbourg + 263 000
17. Montpellier + 197 000
18. Boulogne + 139 000
19. Clermont + 96 000
20. AS Monaco + 10 000
21. Sedan + 7 000
22. Rennes 0 000
23. Guinguamp – 2 000
24. Reims – 34 000
25. FC Nantes – 66 000
26. Dijon – 110 000
27. Le Havre – 144 000
28. Amiens – 210 000
29. Troyes – 216 000
30. Lille – 281 000
31. Brest – 330 000
32. Caen – 481 000
33. Chateauroux – 570 000
34. Lorient – 3 800 000
35. AS Saint-Etienne – 4 063 000
36. Grenoble – 5 413 000
37. PSG – 5 418 000
38. AJ Auxerre – 7 702 000
39. Metz – 8 159 000
40.Lens – 13 585 000

0

com.
 

Mercato: Le PSG continuera de payer pour se débarasser de Rothen

Prêté au club turc d’Ankaragücü jusqu’en fin de saison , Jérôme Rothen aurait théoriquement dû alléger les charges du PSG… En pratique, il n’en sera rien ! Le PSG continuant de payer une grosse partie de son salaire.

3

com.
 

OL – PSG: Edel bon pour le service…

Apoula Edel sera opérationnel pour le choc de Dimanche contre Lyon au stade Gerland en clôture de la 22e journée de Ligue 1. Le gardien parisien est remis de sa contracture à la cuisse gauche qui l’avait contraint à une sortie prématurée en Coupe de France dimanche dernier contre Evian (3-1). Antoine Kombouraré, l’entraineur du PSG, doit confirmer sa présence dans le groupe qui partira pour la cité des Gaules en cette fin d’après midi… Quelque part une bonne nouvelle pour Paris….

0

com.
 

PSG – OM: Polémique autour des places marseillaises

La polémique enfle: le président de l’OM, Jean-Claude Dassier a réaffirmé aujourd’hui sa volonté d’obtenir du Paris SG, 2000 places pour les supporteurs marseillais pour le match PSG-OM du 28 février prochain. Alors que 1000 seulement ont pour l’instant été accordées par les dirigeants du Paris Saint Germain. « Nous avons fait une demande pour 2000 places et Robin Leproux (président du PSG, ndlr) nous a répondu par courrier que ce n’était pas possible et que nous ne pourrions en obtenir que 1000 et pas une de plus. Nous sommes en conflit très clair là-dessus. Nous avons droit à 2000 places, nous maintenons notre demande », a déclaré Dassier. « Le Paris SG ne peut arguer du fait qu’il a obtenu 1000 places, à sa demande, pour le match aller, pour ne pas nous en donner 2000 comme le prévoient les règlements ». Il se base sur ces affirmations sur le fait que le nombre de places attribuées aux supporteurs adverses est de 5% de la capacité du stade recevant à savoir au Parc des Princes, 2000 places. Mais le PSG n’entend n’en allouer que 1000 pour faire suite à la décision prise au match aller de n’allouer que 1000 places aux supporteurs parisiens pour le match reporté du 20 novembre dernier… Une décision prise par les pouvoirs publics au nom de la sécurité et suite aux incidents du 25 octobre intervenus entre supporteurs des deux clubs dans le centre-ville de Marseille suite à la « catastrophique » gestion de l’annulation du match OM – PSG par les dirigeants de la Ligue.

1

com.
 

PSG: Luyindula a du respect pour Lyon

Ancien joueur de l’OL, Peguy Luyindula va retrouver demain dimanche avec le Paris Saint-Germain son ancien club dans le cadre du match de Ligue 1. Force est de constater qu’il a encore du respect pour le club lyonnais en passe à de multiples difficultés cette année:  » C’est un club qui reste ambitieux… Après, c’est le problème de l’excellence. Se maintenir à un niveau est très difficile. Atteindre un très haut niveau est compliqué, mais y durer l’est encore plus. Les gens ont parfois tendance à l’oublier. Ce n’est pas simple de rester très bon tout le temps. Les Lyonnais sont aujourd’hui dans une période où ils sont un peu moins bons qu’avant. C’est dans ces moments difficiles qu’il faut essayer de garder le moral et continuer à aller de l’avant. Ce n’est pas simple mais Lyon reste un grand club avec un très beau palmarès. » Une manière d’inciter ses partenaires actuels parisiens à redoubler de vigilance demain ? Reste que demain soir l’attaquant parisien espère bien au fond de soi contribuer encore à accroitre le malaise lyonnais… avec qui sait peut être une victoire – un peu inesperée vu les performances actuelles – du PSG ?

0

com.
 

Le budget du PSG dans une passe très difficile

On sait depuis des semaines que l’actionnaire du PSG – malgré de récentes dénégations, n’a pas ouvert les vannes pour renflouer le club parisien ces derniers temps. C’est dans ce contexte que le Figaro précise ce matin que le PSG, quatrième budget de Ligue 1 va très mal également du côté des finances.

0

com.
 
Page 1 sur 10123...Dernière »






InfoPSG sur Facebook







télécharger notre extension Hit-Parade Classement de sites - Inscrivez le vôtre!