Toutes les infos et toute l'actualité du Paris Saint Germain PSG: news, infos, comptes rendus de matchs, notes des joueurs, vidéos des matchs et communauté de supporters

Accueil / PSG – AJA : 1-0 : Compte rendu du match.

 

PSG – AJA : 1-0 : Compte rendu du match.

par Collectif

1

com.

Après un début de saison en demi-teinte, et une nouvelle désillusion face à l’ennemi héréditaire marseillais, Paris se devait de réagir, sous peine de voir l’éclosion d’une nouvelle crise. C’est donc contre le récent leader auxerrois que Paris devait engranger les 3 points, tâche difficile, mais pas impossible, notamment suite à la blessure de leur maître à jouer, Jelen. Ce match était d’une importance capitale, et pouvait même être le tournant de la saison, selon Antoine Kombouaré, l’objectif était donc la victoire. Et ce fut chose faite, la victoire survint, courte, mais seuls les trois points importaient. Revenons donc sur le déroulement de ce match.

Le match commence donc avec le coup de sifflet de Monsieur Ennjimi, sous une pluie battante. Les parisiens rentre bien dans la partie, en mettant bien le pied sur le ballon, et en mettant un pressing constant sur les bourguignons. Malgré cela, la première occasion fut auxerroise, après un contre mené à toute vitesse, Contout ( le remplaçant de Jelen ), sert Niculae en profondeur, qui vient buter sur un bon Coupet. Grosse action, la mise en garde est lancée, les auxerrois sont leader, et comptent bien gagner ce match. Et ils trouvent face à eux une mauvaise équipe parisienne, qui perd beaucoup de ballons, lors des rares occasions où ils le touchent. C’est en toute logique que les bourguignons continuent de pousser, et à la 18ème minute Niculae frappe de loin, et oblige un nouveau bel arrêt de Coupet. La première vrai action parisienne surviendra à la 25ème minute, sur une déviation de Luyindula, après une longue touche de Cearà, Sessegnon du haut de son mètre soixante-douze vient placer une belle tête, qui oblige Sorin à se détendre. Après la demi-heure de jeu, nouvelle grosse action pour Auxerre, Niculae, après un nouveau débordement de Contout, est à quelques centimètres de toucher la balle et de la dévier dans le but où Coupet était battu. Mais les auxerrois n’en resteront pas là, ils veulent inscrire ce but qui leur tend les bras, et dès la première mi-temps, ils vont donc continuer à pousser, avec par exemple un tir de Contout à la 36ème qui passe juste à coté du cadre parisien. Cette dernière occasion aura eu le don d’un temps soit peu réveiller les parisiens, qui vont revenir petit à petit, en faisant mieux tourner, et en conservant mieux. Cependant, les attaquants parisiens toucheront toujours très peu de ballons, et inquiéteront toujours peu Sorin, malgré une frappe de Luyindula juste avant la pause.

C’est la mi-temps au parc des princes, et le score est toujours nul, malgré une très nette domination auxerroise, beaucoup plus réaliste, et très percutant, notamment par Roy Contout, qui va marquer des points auprès de son entraîneur. Paris ne trouve pas la solution, et est dans la continuité des précédentes rencontres : décevant. Il va falloir se bouger en seconde période.

Malheureusement on ne peut noter de changement dans ce début de deuxième mi-temps, le jeu n’est toujours pas très beau à voir, même si Paris est tout près d’ouvrir le score, sur une erreur défensive de Coulibaly, qui manque de tromper son propre gardien. Le temps file, sans amélioration, et les supporters parisiens commencent à gronder, en toute logique. A la 59ème minute, on voit enfin Mevlut Erding dans une occasion, suite à une belle tête, mais qui passe à côté. A la 66ème minute, Maurice remplace Giuly, toujours un court pour tenir tout un match, du moins selon Kombouaré. A la 67ème, le salut arrive pour les parisiens, le but tant attendu, après un bon travail de Sessegnon, Cearà vient adresser un centre, que Clément va pousser de la tête au fond des filets auxerrois. 1-0, malgré une équipe peu fameuse, même si il y a du mieux en seconde période. Cela va créer une réaction d’orgueil auxerroise, qui par l’intermédiaire de Contout vont pousser, et juste une minute après le but, ce dernier est fauché par un Sakho bulldozer, M. Ennjimi indique le point de pénalty, puis se ravise, en suivant les conseils de son arbitre assistant. Cependant, à regarder la vidéo, le joueur est bien fauché à l’intérieur de la surface de réparation. Une nouvelle faute d’arbitrage, qui va soulever de colère le banc auxerrois, mais qui va aussi faire les affaires des parisiens. Ce faux-pénalty sera un électrochoc pour les joueurs de la capitale, qui vont sortir de leur léthargie et qui vont enfin produire du beau jeu, même en menant au score. Maurice échouera sur une reprise de volée lointaine, puis c’est Armand, qui perdra son duel face à Sorin, auteur d’une belle parade, Erding y mettra aussi du sien, même si sa tête passera au dessus. Trois actions parisiennes, dont une grosse, qui vont mettre la pression aux auxerrois, qui ne se sont toujours pas remis de l’erreur d’arbitrage, à l’image d’un Jean Fernandez furibond ! Cette deuxième partie de seconde mi-temps sera donc largement parisienne, le beau jeu sera de retour. Cependant un évenement vient noircir la prestation, à la 81ème minute, sur un dégagement, Coupet vient se blesser la cheville. Et c’est en se tordant de douleur qu’il laisse la place à Edel. Le joueur sera surement absent pendant plusieurs mois vu la gravité de la blessure. Le match se terminera sans grosses occasions. La victoire est parisienne.

Le mot qui incombe de dire en cette fin de match est OUF, ou encore ENFIN. Les trois points sont acquis, pas de la plus belle des manières, mais qu’importe, Paris en avait besoin.

Que retenir de ce match ? Une équipe parisienne toujours hésitante, qui manque d’impact, d’envie, et de réussite. Malgré la victoire, il y a beaucoup de choses à redire sur le jeu parisien, même si on a noté du mieux en fin de seconde période. Paris à eu chaud, et à bénéficier d’une erreur d’arbitrage pour réussir à s’imposer. On remarque toujours une attaque très frileuse, avec un Erding très peu présent, et un Luyindula inexistant. Cependant motif de satisfaction, un Sessegnon qui a fait un match correct, notamment en seconde période, lorsqu’il fut repositionné à droite, suite au changement de Giuly. Est-ce une piste exploitable par Kombouaré, pour redonner confiance et réussite au béninois ? Toujours est il que la victoire est là, et même si elle ne change pas grand chose au classement, elle fait du bien au moral.

Le prochain objectif va être la victoire face à Boulogne sur Mer, pour engranger points et confiance avant de rencontrer Bordeaux. Donc : ALLEZ PARIS

 

Vous appréciez cet article sur le PSG ? Notez le et partagez-le!

Plus jamais çaBof !BienTrès BienUn must !

(Aucun vote)


Loading...Loading...

  • Print
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • del.icio.us
 


 

Les commentaires ont été désactivés.

Commentaires (1)


  • Dads
    Posté le 29-11-2009 à 0 h 06 min 

    Excellent papier, gros boulot !



 

A lire aussi sur Info PSG

05/07 - UEFA: le PSG premier club francais au classement

C’était prévu ! L’UEFA vient de mettre à jour son classement qui prend en compte les performances européennes des clubs sur les cinq dernières saisons. Et à la faveur de ses deux dernières performances en ligue des champions, le PSG devient le 1er club francais du classement.

 

05/07 - Mercato: l’OL sur la piste de Jallet (PSG)

On le dit partant du PSG depuis quelque temps, Christophe Jallet, le défenseur du PSG semble intéressé pas mal de clubs. Dernier en date à évoquer le sujet, l’Olympique Lyonnais par la voix de son nouveau coach.

 

05/07 - PSG: Au stage en Autriche, Laurent Blanc évoque le mercato

Alors que le PSG est parti depuis plusieurs jours faire son stage de reprise à Stegersbach en Autriche, Laurent Blanc, le coach parisien se confie dans les colonnes du Parisien sur cette reprise et sur les objectifs de la préparation estivale ainsi que le mercato.

 

05/07 - Mercato: Rabiot veut quitter le PSG mais pas pour l’AS Roma

Alors que la situation est des plus confuses sur la situation d’Adrien Rabiot, la mère de ce dernier qui fait également office d’agent a fait une mise au point dans un journal italien sur les rumeurs.

 

11/06 - Mercato: Jeremy Menez au Milan AC, c’est officiel !

Arrivé ce mercredi soir à Milan, Jérémy Ménez est donc maintenant officiellement un joueur du Milan AC. En fin de contrat avec le PSG, l’international français a même officiellement poser en photo pour le site officiel du club italien.

 

11/06 - Ligue des champions: Le PSG ne devra aligner que 5 joueurs locaux

On attendait les précisions de l’UEFA sur les sanctions contre le PSG et Manchester City dans le cadre de la loi du fair play financier. On sait maintenant que les deux clubs pourront aligner un minimum de 5 joueurs locaux en Ligue des champions. Ce qui lève une contrainte sur les 2 clubs.

 
 



 




télécharger notre extension Hit-Parade Classement de sites - Inscrivez le vôtre!