Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 21

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 21

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 25

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 39

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 39

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 45

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 45

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php:21) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/wp-super-cache/wp-cache-phase2.php on line 1164
 juin, 2009 - Info PSG Archives
Toutes les infos et toute l'actualité du Paris Saint Germain PSG: news, infos, comptes rendus de matchs, notes des joueurs, vidéos des matchs et communauté de supporters

Accueil / Les actualités du mois de juin 2009

 

Les actualités du mois de juin 2009

Club – Colony rachète les parts de Morgan Stanley

Si Sébastien Bazin va bientôt acter son départ de la présidence, ce n’est pas pour autant qu’il compte se séparer du Paris Saint-Germain. En effet, selon Le Parisien, le patron de Colony Capital Europe  a débuté hier le rachat des parts de Morgan Stanley.

Hier se tenait le conseil d’administration du club pas loin des Champs-Elysées. L’objet principal de cette réunion était l’augmentation du capital décidée il y a quelques temps déjà afin d’être « clean » aux yeux de la DNCG. D’après le journal francilien, cette augmentation correspondrait à 5 ou 7 millions d’euros.

Même si cela  a été évoqué dans la presse ces derniers temps, l’avenir de Bazin à la tête du club n’a pas été l’un des sujets de discussion de ce conseil. Pourtant, l’actuel président du PSG continuerait à chercher activement son successeur et serait sur la piste d’un juriste qu’il connait depuis longtemps. Autre enseignement qui ressort de cette réunion, la confirmation de Philippe Boindrieux à son poste de directeur général par les administrateurs du club.

Cependant, autre détail important, dans la même journée a débuté le rachat des parts de Morgan Stanley par Colony Capital. Le paiement s’effectuera en deux fois ; hier, la banque anglo-américaine a perçu près de 9M d’euros et recevra le reste dans quelques années. Désormais, Colony possède 95,8% du club de la capitale et devient ainsi actionnaire ultra dominateur. Cela permettra notamment de valider plus rapidement la revente lorsque besoin s’en fera sentir.

8

com.
 

Transferts : Coupet signe deux ans, Landreau à Lille

Grégory Coupet rejoint le PSG pour deux saisons, c’est ce qu’annonce le site officiel du club alors que le nouveau gardien du PSG pose pour ses photos officielles. « Mon ambition au PSG est de gagner, tout simplement. Je ne veux pas faire de la figuration. J’ai envie de porter haut ces couleurs et donner le maximum. » explique l’ancien Lyonnais.

Mickael Landreau rejoint quant à lui Lille. Coupet est bel et bien le numéro 1 du PSG, et la première recrue officielle du club pour la saison 2009/2010.

13

com.
 

Transferts : Un accord pour Erding

Le PSG et le FC Sochaux se sont mis d’accord pour le transfert de Erding vers la capitale. Après de longues négociations, le PSG devrait enrôler le joueur pour moins de 10 millions d’euros, somme pourtant réclamée avec insistance par le président sochalien.

«Le PSG, Sochaux et Mevlut Erding sont parvenus à un accord de principe pour le transfert du joueur au Paris Saint-Germain, assure le club parisien sur son site officiel.Philippe Boindrieux (directeur général du PSG) doit rencontrer lundi Alexandre Lacombe, le président sochalien, afin de finaliser l’arrivée de l’attaquant franco-turc (22 ans) dans la capitale

Guillaume Hoarau et Mevlut Erding devraient donc évoluer côte-a-côte la saison prochaine, sans doute pour le plus grand plaisir des supporters.

15

com.
 

Onyewu intéresserait Paris

Oguchi Onyewu, joueur belgo-américain de 27 ans, aurait attiré les regards des dirigeants parisiens…

En effet, selon la Dernière Heure, le Paris Saint Germain se serait tourné vers le Standard de Liège pour y recruter Oguchi Onyewu. Considéré comme un pilier incontournable de la défense belge, il a gagné le titre de champion de Belgique avec son club durant la saison 2007-2008. Cette réussite fait de lui un joueur très demandé par de nombreux clubs, tels que Fenerbahçe, Fulham, Birmingham, Palerme et la Fiorentina…

Il faudra donc faire vite pour obtenir les services de l’ancien défenseur de Metz. L’international américain est en fin de contrat, et est donc libre…

6

com.
 

Club – Clerc en pôle pour succéder à Bazin

Jusqu’alors évoqué comme candidat possible à la présidence du Paris Saint-Germain (au coude à coude avec Pierre Dréossi), Patrice Clerc semble être désormais le favori dans cette lutte à l’un des postes les plus prisés de la France du football. C’est en tout cas ce que nous révèle RMC.

Le nom de Clerc remonte déjà à quelques temps d’ailleurs. La première fois c’était en février, moment où Bazin hésitait à poursuivre l’aventure à la tête de la présidence ; Christophe Chenut, patron de Lacoste et administrateur du club, avait alors suggéré Clerc pour assurer cette fonction.

Cependant, Bazin se voit obligé de céder sa place et exige quelqu’un en qui il pourrait déléguer toute sa confiance pour cette tâche. Patrice Clerc, avec qui il entretient de bonnes relations, fait figure de favori et, selon les informations de RMC, il devrait être intronisé lors du conseil d’administration de lundi (17h).

3

com.
 

Kaka à Paris dans le futur ?

Selon Kaka lui-même :
«Quand j’ai signé au Milan en 2003, le club voulait me prêter pendant un an et le PSG était une destination possible. Mais il m’a finalement gardé, a expliqué l’ancien joueur de Sao Paulo qui aurait ainsi pu remplacer Ronaldinho. Paris est une ville merveilleuse. Peut-être qu’un jour, si Leonardo devient le coach ou le directeur sportif du PSG, je jouerai là-bas.»

10

com.
 

Alain Roche : « Je ne suis pas plus bête qu’un autre »

Plusieurs semaines après la fin du championnat et une interview vérité de Paul Le Guen, Alain Roche répond aux accusations. Avec Le Parisien, il revient sur différents points parmi lesquels sa relation avec le technicien breton, le cas Rothen et le mercato parisien.

D’emblée, le directeur de la cellule recrutement avoue qu’il a été « blessé » par les attaques de PLG qui, rappelons le, avait traité Roche d’incompétent. Réponse de l’intéressé : « J’ai été surpris par la violence des propos et extrêmement blessé. Qu’on vienne répéter à mes trois enfants que leur père est médiocre et incompétent, ça fait très mal. Me faire siffler au jubilé Pauleta, ça touche aussi. Il me fait passer pour quelqu’un de machiavélique, ce que je ne suis absolument pas. Je ne comprends pas ce règlement de comptes public, je ne m’attendais pas à ça de sa part. J’aurais préféré qu’il me dise les choses en face et qu’il me dise ce qu’il me reproche. Je mets ça sur le compte de la paranoïa et de son entourage très néfaste. »

Il poursuit en évoquant les relations qu’il a entretenu avec le natif de Pencran : « Elles n’étaient pas chaleureuses, tout le monde le sait. On ne formait pas une équipe. Paul fait confiance à très peu de monde. Il se protège, c’est normal, le métier d’entraîneur est très dur. Mais avec la pression, il était devenu paranoïaque. Cela dit, nos mauvaises relations n’ont jamais eu d’influences néfastes sur le club. J’ai une conscience professionnelle et Paul aussi. Chacun a mis son ego de côté dans l’intérêt du PSG. »

Sur le dossier Kezman, Roche essaye de justifier son erreur par une phrase soi-disant dite par l’entraîneur parisien alors qu’il était dos au mur après l’échec du transfert de Briand et pressé par le temps : « On a travaillé longtemps sur Briand qu’on n’a pas pu faire venir. Il a fallu trouver une solution. Le nom de Kezman est revenu. Je suis allé à Istanbul mi-juillet 2008 mais Paul ne le voulait pas. Après le premier match de la saison à Monaco (défaite 1-0), il dit à Charles Villeneuve (NDLR : alors président du PSG) : « Il faut prendre Kezman. » Paul est devenu amnésique, mais cette phrase, je l’ai entendue. Comme sur tous les dossiers recrutement, la décision a été validée par le président, l’entraîneur et moi. »

Pour Souza et Everton ? C’est pareil, tout le monde les voulait… « On fait ce coup car on est en panique totale ! Gouffran doit venir et change d’avis au dernier moment, Gallardo est parti, l’effectif est limite. Souza, tout le monde le voulait, Paul avait donné son accord. Ce ne sont pas des mauvais joueurs, mais il ne fallait pas les prendre en plein hiver, alors que l’équipe ne fonctionnait pas« 

Jérôme Rothen avait également adressé une pique à Alain Roche pour des propos qu’il aurait tenu sur lui. L’intéressé rectifie le tir : « Je ne suis pas venu plus de cinq fois au Parc cette saison. J’ai donné une fois un avis négatif sur Jérôme à Yves Colleu (adjoint de Le Guen) et Paul dans le vestiaire après un match. J’ai le droit quand même ! Je ne l’ai pas « fracassé ». J’ai été joueur, je les respecte. Je me suis expliqué avec lui, je lui ai dit ce que je pensais. » Et de reprendre : « Contrairement à ce qu’il raconte dans les journaux, on n’a jamais eu l’intention de s’en séparer. Maintenant, il veut partir. Si les propositions sont intéressantes pour le club et pour lui, on réfléchira. »

Et si les capacités de l’ancien footballeur sont remises en cause, il suffit de se tourner vers ceux qui l’ont côtoyé à Paris pour démêler le vrai du faux : « Demandez les avis de Vahid Halilhodzic, Guy Lacombe, Laurent Fournier ! Demandez à Francis Graille ou à Alain Cayzac ! Vous verrez… Sébastien Bazin ne fait pas de sentiments. Dans sa boîte ou au PSG, c’est une gestion d’entreprise. Si je suis toujours là, c’est peut-être parce que j’ai quelques compétences. »

Pense-t-il que le départ de Bazin de la présidence du club pourrait avoir une incidence sur son avenir ? « Je n’en sais rien… Le prochain président va peut-être définir une nouvelle organisation. Si on ne veut plus de moi, je ferai autre chose. Je ne suis pas plus bête qu’un autre, je suis travailleur, honnête et intègre. »

Enfin, Roche revient sur le recrutement parisien qui, pour le moment, n’est pas très agité : « Les dossiers, vous les connaissez. Coupet, Erding, Jallet…Grégory Coupet va passer sa visite médicale la semaine prochaine. Pour les autres, on est en phase de négociations, ce n’est pas simple. » Et Vieira ? « Peut-être…Mais pas avec les conditions salariales de l’Inter Milan. »

6

com.
 

Discipline – Le huis clos confirmé

Après les incidents qui s’étaient déroulés en marge de PSG-OM (1-3), le club de la capitale avait été sanctionné d’un match à huis clos par la commission de discipline de la LFP. Pour contester la décision, le Paris Saint-Germain avait saisi la commission supérieure d’appel de la FFF.

Mais voilà, le Conseil fédéral de la FFF vient de confirmer la sanction infligée au club parisien. Cependant, en dernier recours, le PSG peut porter l’affaire devant le tribunal administratif. Si jamais cette dernière instance validait la sanction, il resterait à la commission des compétitions de la LFP de choisir une date dans la saison pour le huis clos.

8

com.
 

Club – Bazin devrait céder sa place

Il y a 5 mois, Sébastien Bazin prenait les rênes du club en remplacement de Charles Villeneuve, licencié à cause d’une missive qui pointait du doigt la politique de l’actionnaire majoritaire. Aujourd’hui, le patron de Colony Capital Europe aurait envie de laisser sa place à une autre personne.

En effet, selon Le Parisien, l’actuel président du Paris Saint-Germain voudrait effectuer un changement et transmettre le flambeau à un nouvel arrivant. Un proche du club confie d’ailleurs au quotidien que « c’est acquis à 99 %« .

À l’époque poussé par ses proches à s’emparer de la présidence, Bazin ne se sent plus capable d’assumer cette fonction à l’heure actuelle. Affecté par les slogans qui fusaient à son encontre au Parc lors de PSG-ASM (0-0) et du Jubilé de Pauleta, il ne se sent plus en odeur de sainteté à la place qui est sienne actuellement. Qui plus est, sa mauvaise gestion du cas Le Guen et les reproches fusantes à son encontre l’ont mis encore plus à mal.

Cela devrait chambouler une nouvelle fois l’organigramme et le faire revenir au même aspect que sous la présidence Villeneuve. Il y aura donc au-dessus de tout le président en charge de la représentation, des relations médiatiques, et qui gardera un œil sur le sportif. Pour l’épauler, un directeur général qui sera vraisemblablement Philippe Boindrieux (ndlr : c’est d’ailleurs la fonction qu’il occupe aujourd’hui). Quant à Alain Roche, il ne devrait pas être promu au poste de directeur sportif, comme cela avait été avancé il y a peu.

Désormais, la question qui est sur toutes les lèvres est : qui sera le 15ème président de l’histoire du PSG ? Bazin a consulté divers personnes comme Michel Denisot ou encore Jean-Claude Plessis, mais celui qui semble tenir la corde se nomme Patrice Clerc. Patron d’Amaury Sport Organisation (ASO) entre 2000 et 2008, il fut également le directeur de Roland-Garros de 1984 à 2000. L’intéressé a sobrement déclaré « ce n’est pas d’actualité » au journaliste du Parisien.

On devrait en savoir plus très prochainement.

13

com.
 

Joueurs – Bazin traîne pour Armand

Antoine Kombouaré l’a répété, un bon recrutement se juge sur la capacité que le club a de conserver ses meilleurs éléments. Et cela semble bien parti pour Paris qui après avoir prolongé Zoumana Camara vient d’en faire de même avec Guillaume Hoarau. Cependant, les cas de Sessegnon et Armand ne sont pas encore réglés, alors que cela aurait dû être fait dès le départ. Aujourd’hui, un des conseillers de l’arrière gauche s’inquiète.

Ferdinand Makota, conseiller de Sylvain Armand, a confié à RMC son incompréhension face à la démarche de Bazin qui, au lieu de proposer un nouveau contrat de deux ans assorti d’une revalorisation salariale, offre seulement une année supplémentaire sans augmentation de salaire à son joueur : « Le PSG considère Sylvain comme un joueur important. Il ne souhaite pas discuter avec un club pour le laisser partir. En revanche, il lui propose de prolonger son contrat d’une année supplémentaire, sans revalorisation de salaire. C’est quelque chose qu’on ne comprend pas. Avec Alain Cayzac et surtout avec Charles Villeneuve, il était question d’une prolongation de deux ans assortie d’une revalorisation salariale. »

Si Armand pourrait être tenté par un départ, il accorde pourtant sa priorité au PSG, comme l’affirme Makota : « Sylvain donne la priorité à Paris. Il n’a pas envie d’aller au clash ou au bras de fer. Mais les choses lui semblaient claires. Trois semaines avant la fin du championnat, selon moi, quelque chose a changé. J’avais eu une réunion avec le président (Sébastien Bazin, ndlr), le joueur et Alain Roche au siège de Colony Capital. Le président avait montré son enthousiasme pour faire les choses avec Sylvain sur la durée. Malheureusement, je n’ai pas l’impression que c’est le message qu’on me donne quand on demande à Sylvain de prolonger d’un an. »

Face à la proposition étonnante de la direction, le joueur et son conseiller se sont interrogés sur la volonté de continuer l’aventure ensemble : « Je me suis demandé si le PSG ne nous demandait pas indirectement de partir. J’ai posé la question au PSG. La réponse est claire, c’est non. Mais proposer un an et dire : « on se revoit l’année prochaine », je ne vois pas l’intérêt. Est-ce que le PSG a envie d’économiser de l’argent sur Sylvain ? Je ne sais pas. Je ne comprends pas l’attitude du PSG. Si Paris dit qu’il est prêt à étudier des propositions, ce sera plus clair. »

Et Makota de confirmer que plusieurs clubs attendent de voir si la situation va se décanter ou pas pour entrer en contact avec lui : « Il y a des clubs qui attendent de savoir s’il peut quitter le PSG. »

La balle est donc dans le camp de Sébastien Bazin.

8

com.
 
Page 1 sur 10123...Dernière »






InfoPSG sur Facebook







télécharger notre extension Hit-Parade Classement de sites - Inscrivez le vôtre!