Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 21

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 21

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 25

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 39

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 39

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 45

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php on line 45

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/infopsg/www/wp-content/plugins/html-templates/htmlTemplates.php:21) in /home/infopsg/www/wp-content/plugins/wp-super-cache/wp-cache-phase2.php on line 1164
 PSG – AJA (1-2) : La Champion’s League s’éloigne… - Info PSG Actualité
Toutes les infos et toute l'actualité du Paris Saint Germain PSG: news, infos, comptes rendus de matchs, notes des joueurs, vidéos des matchs et communauté de supporters

Accueil / PSG – AJA (1-2) : La Champion’s League s’éloigne…

 

PSG – AJA (1-2) : La Champion’s League s’éloigne…

par

3

com.

Les espoirs d’une éventuelle troisième place s’estompent peu à peu chez les supporters parisiens. Et on ne peut pas dire que les joueurs aient de quoi les faire démentir. Tout simplement, ils se sont eux-mêmes tirés une balle dans le pied. Insignifiants et sans âme, ils ont failli sur leur pelouse face à une courageuse formation d’Auxerre (1-2). Si l’adversaire n’était pas supérieur au club de la capitale, il a  cependant fait preuve de réalisme et montrer de l’envie. Hier soir, c’est sa piètre prestation qui a conduit le PSG vers la déchéance. Compte-rendu d’un match qu’on préfère oublier.

Perdu d’avance

C’est un Parc des Princes bien garni qui a accueilli les 22 acteurs, puisque pas moins de 40 000 spectateurs s’étaient rués dans l’enceinte de la Porte de Saint-Cloud pour assister à ce PSG-AJ Auxerre. Bien qu’elle ne soit pas alléchante, l’affiche promettait une fin heureuse au Paris Saint-Germain : subtiliser la troisième place aux Lyonnais en cas de victoire, l’instant d’une soirée.

Pourtant, ce sont les Bourguignons qui s’illustrent en premier par l’intermédiaire de Jelen. En position favorable, la perle auxerroise essaye de tromper Landreau mais sa tentative est repoussée par ce dernier, qui était sur la trajectoire (1’). La réaction parisienne intervient treize minutes plus tard ; bien servi dans la surface, Mateja Kezman reprend le cuir sans contrôle et trouve le petit filet. Aligné aux côtés de Peguy Luyindula à la pointe de l’attaque, le serbe a tout à gagner ce soir en confirmant sa bonne prestation du Mans.

En difficulté face à des adversaires bien regroupés, les hommes de Le Guen concèdent une nouvelle occasion. Des vingt mètres, Pedretti arme une lourde frappe qui frôle le poteau de Landreau (21’). Paris riposte avec Sessègnon qui, après avoir percé dans l’axe, efface son vis-à-vis et tente sa chance… cela passe de peu à côté (24’).

Bien en jambes, les coéquipiers de Jelen décident d’accentuer la pression sur la cage de Landreau. Tout d’abord par Chafni qui, profitant de la glissade de Sakho, arrive à hauteur de la surface et transmet à Birsa ; celui-ci, en bonne position, peut frapper d’entrée, mais il préfère dribbler un défenseur pour ensuite placer une frappe loin d’inquiéter Landreau (29’). La domination auxerroise allait bientôt se concrétiser. Très en vue, Jelen met à mal toute l’arrière garde francilienne et, sur une longue ouverture, profite de la sortie ratée de Landreau pour le lober. Un tir dévié par Zoumana Camara, totalement hors-sujet, qui atterrit dans les cages vides du portier parisien (41’).

Sans voix, les joueurs du PSG vont recevoir un second coup sur la tête. Visionnaire, Benoît Pedretti lance Jelen à la limite du hors-jeu ; ce dernier, profitant de l’hésitation de la défense, évite le six mètres et place habilement le ballon entre Landreau et le poteau dans un angle impossible. Ce nouveau but achève Paris. La rentrée aux vestiaires se fait sous une bronca pour les joueurs de la capitale.

Auxerre rit, Paris pleure

Après 15 minutes de repos, les 22 acteurs reviennent sur la pelouse. Un changement notable côté parisien, la rentrée d’un troisième attaquant en la personne de Ludovic Giuly, le système se muant ainsi en un 4-3-3. Paul Le Guen prend des risques, mais il ne peut pas faire autrement s’il veut que son équipe revienne dans le match.

Et malgré de la bonne volonté, ce sont à nouveau les auxerrois qui rentrent mieux dans le match. Dans l’axe, Birsa décroche une grosse frappe qui caresse le cadre et manque de tromper Landreau, encore battu (53’). La minute suivante, le PSG réagit ; Ludo Giuly sert Kezman dans la surface, ce dernier se retourne et décoche une frappe qui finit de peu à côté. Côté gauche, Rothen tire un corner qui arrive sur Armand ; l’arrière gauche parisien donne à Sakho dont la frappe est sauvée sur sa ligne par Berthod (58’). C’est sûrement le tournant du match.

La possession du ballon est parisienne, mais l’audace auxerroise. De loin, Jelen ose une lourde frappe qui pousse Micka à dégager des deux poings (59’). Sans retenue, Ceara l’imite en visant la lucarne des vingt mètres mais Sorin, vigilant, capte le ballon (75’).

À force de pousser, Paris va voir ses efforts récompensés. Après avoir été servi par son compère brésilien, Sessègnon propulse le ballon au fond des filets (83’). Le tir du béninois est dévié par Mignot, mais il était bien cadré. Cette égalisation est anecdotique puisque le Paris Saint-Germain ne parviendra pas à revenir au score. Pourtant, il l’aurait pu. Dans un des derniers corners de la rencontre, Chantôme trouve Kezman au second poteau ; le serbe est seul face au but vide mais trouve le moyen de mettre le cuir à côté.

Au terme de la rencontre, Armand déclarait qu’il n’y avait « rien de dramatique ». C’est certain si l’on compare aux deux dernières saisons. Mais cette année, Paris a eu plusieurs occasions de briller. Plusieurs opportunités qu’il n’a pas su saisir. Alors aujourd’hui, on ne peut s’empêcher de se dire que Paris est à sa place. Pour les deux derniers matchs, Paul Le Guen a décrété l’union sacrée en conférence de presse. Tiens, on a déjà entendu ça quelque part…

 

Vous appréciez cet article sur le PSG ? Notez le et partagez-le!

Plus jamais çaBof !BienTrès BienUn must !

(Aucun vote)


Loading...

  • Print
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • del.icio.us
 

Fatal error: Call to undefined function wp_related_posts() in /home/infopsg/www/wp-content/themes/new-cmf/single.php on line 68