Toutes les infos et toute l'actualité du Paris Saint Germain PSG: news, infos, comptes rendus de matchs, notes des joueurs, vidéos des matchs et communauté de supporters

Accueil / OL-PSG : Un match capital

 

OL-PSG : Un match capital

par Collectif

0

com.

Sur le papier, cet OL-PSG a tout d’un choc. Et lorsqu’on jette un coup d’œil au classement, la tendance se confirme. À un moindre degré que le clásico, cette rencontre entre le septuple champion de France et le club de la capitale préfigure d’un évènement qui devrait rester dans les annales. En effet, si les hommes de Claude Puel venaient à perdre face à Paris, ils seraient quasiment assurés de ne pas décrocher le titre cette saison. Cela relancerait par contre les coéquipiers de Makelele dans cette lutte finale qui promet d’être belle. Présentation d’un match à enjeux.

 

Les Gones à l’agonie

Agonie, un terme exagéré pour le 3ème du championnat ? Les lyonnais ne s’étaient pourtant pas retrouvés dans un tel ballottage défavorable depuis belle lurette. En sept ans, Jean-Michel Aulas a installé la suprématie de sa machine à titres sur la France du football. Pourtant, la machine qu’on croyait invincible s’essouffle. Les joueurs ont beau vouloir afficher le même état d’esprit qu’autrefois, on sent bien que l’optimisme n’est plus de mise.

Douzième homme, les supporters ne semblent eux pas inquiets. Ils étaient plus de 40 000 à Gerland pour la rencontre face à Monaco (2-2). Ils seront plus nombreux face à Paris demain soir, le match étant annoncé à guichets fermés. Comme tout bon supporter qui se respecte, le lyonnais ne capitulera que lorsque le titre deviendra inaccessible mathématiquement.  On ne peut cependant s’empêcher de penser qu’une déroute – c’est-à-dire une place hors du podium -causerait beaucoup de dégâts chez les Gones. Éliminé des coupes nationales et de la Ligue des Champions depuis plus d’un mois, l’OL ne ressortirait pas indemne d’une saison sans titre.

Tour de contrôle de la défense et véritable pièce maîtresse de l’effectif lyonnais, le brésilien Cris délivre pour sa part un véritable message de motivation à l’intention de ses coéquipiers et montre sa détermination à remporter un cinquième titre – sur un plan personnel – avec Lyon : « Ce sera un match capital car Paris est un concurrent direct pour le titre et pour la Ligue des Champions. Il faut tout donner, il faut oublier ce qui s’est passé jusqu’alors, ne penser qu’aux 6 matches qui nous restent. C’est une autre saison qui commence. On est dans une situation compliquée. Aujourd’hui, tout le monde sait que l’instant est délicat, qu’il faut faire les choses différemment. On doit changer d’attitude sur le terrain. Si on en est là, c’est à cause de tout le monde ; qu’on gagne ou qu’on perde, c’est tous ensemble. Etre champion est une chose magnifique, il nous faut retrouver le plaisir de gagner. A domicile, on a perdu 17 points. On est dans le sprint final, il faut tout donner. Il faut aller cherche le titre. On a des joueurs de qualité, il faut retrouver la confiance et le plaisir de jouer. »

Autrefois imprenables dans leur antre de Gerland, les lyonnais forment à présent une autre équipe. Classé sixième équipe du championnat à domicile, Lyon n’est plus l’adversaire redoutable et redouté qu’on avait l’habitude d’affronter avant. L’équipe est devenue quelconque avec un collectif mal rôdé sauvé par quelques individualités talentueuses. Dorénavant, à Lyon, rien n’est plus comme avant…

 

Un pari à prendre

Au début de saison, qui aurait imaginé le PSG 4ème d’un championnat à l’issue plus qu’incertaine et légèrement dominé par l’Olympique de Marseille ? Vous, lecteurs ? Ce serait un peu présomptueux de penser ça, non ? Pas temps que ça finalement.

Il est vrai qu’après deux saisons de galères – on ne le répètera jamais assez – on pensait plutôt voir le club parisien en milieu de tableau, voire dans le bas de la première partie du classement. Mais pas si haut. Pourtant, le recrutement judicieux et le nouvel état d’esprit naissant ont fait de Paris un candidat crédible à la Ligue des Champions.

Au pied du podium avec un point de retard sur son adversaire de demain, Paris ne peut plus se contenter « que » d’une quatrième voire une cinquième place, comme l’indique fièrement Paul Le Guen. Chercher une place en Ligue des Champions n’est plus un doux rêve si l’on se fie au classement. Une victoire à Lyon permettrait de rendre cet objectif plus que jamais accessible si tant est que Lille et Toulouse reviennent dans la course (ce qui paraît peu probable). PLG s’est visiblement rendu à l’évidence et affiche clairement ses ambitions sur le match de demain : « Pour la course au titre, Lyon a besoin de points et pour les places européennes aussi. Un résultat est impératif pour eux. Pour nous aussi, c’est un impératif pour pouvoir se mêler à cette bagarre là, rester à la lutte. »

Buteur et double passeur décisif lors du dernier match face au Havre (3-0), Jérôme Rothen semble renaître. Cependant, il faudra confirmer demain soir à Gerland. Une rencontre qui sera âpre et disputée selon l’ailier gauche parisien : « Sur le terrain, Lyon reste à mon avis la plus belle équipe du championnat, même si ils se font accrocher. A Gerland, c’est toujours un peu spécial. Nous irons avec beaucoup d’ambition, mais ce ne sera pas facile ». Pour lui, la fin de saison peut finir sur une bonne note, à condition de jeter les dernières forces dans « six finales » qu’il ne faudra pas aborder à la légère : « Nous devons croire jusqu’au bout en nos chances de faire un bon championnat. Un bon championnat pour le PSG, c’est une place dans les 5 premiers pour commencer. En début de saison nous aurions tous signé pour être là. Aujourd’hui, nous travaillons et nous ne lâchons pas. Nous avons eu pas mal de hauts et quelques bas, mais nous nous en sommes toujours remis. Il reste désormais six matches. Ce sont six finales, vu que nous n’avons pas la chance cette année de jouer une finale de coupe. A nous de ne pas lâcher, d’être là jusqu’au bout et si nous avons une bonne surprise au bout, tant mieux. »

La bonne surprise est-elle synonyme de Ligue des Champions ou de titre ? Seul l’avenir nous le dira…

 

L’historique

Sur 29 confrontations à Gerland, 13 ont tourné à l’avantage des hôtes tandis que 7 se sont conclues sur une victoire parisienne. Neuf se sont soldées sur un match nul. Le bilan est plutôt favorable à Lyon. Mais aujourd’hui, on le sait tous, les chiffres ne veulent plus rien dire…

 

Vous appréciez cet article sur le PSG ? Notez le et partagez-le!

Plus jamais çaBof !BienTrès BienUn must !

(Aucun vote)


Loading...Loading...

  • Print
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • del.icio.us
 


 

Les commentaires ont été désactivés.

Commentaires (0)




 

A lire aussi sur Info PSG

05/07 - UEFA: le PSG premier club francais au classement

C’était prévu ! L’UEFA vient de mettre à jour son classement qui prend en compte les performances européennes des clubs sur les cinq dernières saisons. Et à la faveur de ses deux dernières performances en ligue des champions, le PSG devient le 1er club francais du classement.

 

05/07 - Mercato: l’OL sur la piste de Jallet (PSG)

On le dit partant du PSG depuis quelque temps, Christophe Jallet, le défenseur du PSG semble intéressé pas mal de clubs. Dernier en date à évoquer le sujet, l’Olympique Lyonnais par la voix de son nouveau coach.

 

05/07 - PSG: Au stage en Autriche, Laurent Blanc évoque le mercato

Alors que le PSG est parti depuis plusieurs jours faire son stage de reprise à Stegersbach en Autriche, Laurent Blanc, le coach parisien se confie dans les colonnes du Parisien sur cette reprise et sur les objectifs de la préparation estivale ainsi que le mercato.

 

05/07 - Mercato: Rabiot veut quitter le PSG mais pas pour l’AS Roma

Alors que la situation est des plus confuses sur la situation d’Adrien Rabiot, la mère de ce dernier qui fait également office d’agent a fait une mise au point dans un journal italien sur les rumeurs.

 

11/06 - Mercato: Jeremy Menez au Milan AC, c’est officiel !

Arrivé ce mercredi soir à Milan, Jérémy Ménez est donc maintenant officiellement un joueur du Milan AC. En fin de contrat avec le PSG, l’international français a même officiellement poser en photo pour le site officiel du club italien.

 

11/06 - Ligue des champions: Le PSG ne devra aligner que 5 joueurs locaux

On attendait les précisions de l’UEFA sur les sanctions contre le PSG et Manchester City dans le cadre de la loi du fair play financier. On sait maintenant que les deux clubs pourront aligner un minimum de 5 joueurs locaux en Ligue des champions. Ce qui lève une contrainte sur les 2 clubs.

 
 



 




télécharger notre extension Hit-Parade Classement de sites - Inscrivez le vôtre!